Business Angels : qui sont-ils et comment les approcher ?

Business Angels : qui sont-ils et comment les approcher ?

27 novembre 2015
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Cette semaine c’est la 10e semaine des Business Angels en France ! L’occasion pour nous de vous proposer un portrait de ces porteurs d’innovation.

Véritable source de croissance pour l’économie Française, les business angels ont investi plus de 25 millions d'euros depuis le début de l'année 2015 dans plus de 200 entreprises (36,5 M€ investis dans 305 entreprises). Ils permettraient chaque année le maintien ou la création de 3.000 emplois !

Selon notre dernière étude ADN de l’entrepreneur, les entrepreneurs estiment que la France ne soutient pas la prise de risques. Les Business Angels se positionnent à contrecourant de cette peur d’investir et sont une véritable alternative aux banques dans la phase d’amorçage de projets.

Qu’est ce qu’un Business Angel ?

Une personne qui investit une partie de son patrimoine financier (environ 5%) dans des sociétés innovantes à fort potentiel.

En France on en compte près de 5000, ils investissent individuellement entre 10 000 et 20 000 € par projet à raison d’un à deux investissements par an.

Regroupés en réseaux (on en compte environ 80 en France) ils peuvent répondre aux sollicitations plus importantes des startups et financer des projets entre 50 et 500 K€. Bien plus qu’’un apporteur de fond. Il accompagne la startup dans laquelle il investit pendant cinq à sept ans, depuis la phase d’amorçage jusqu’à la réussite du projet. Véritable ange-gardien du projet, il s’agit le plus souvent d’un ancien entrepreneur : il apporte des conseils à la jeune pousse et un carnet d’adresses aussi précieux que le capital investi. Si la plupart d’entre eux investissent au moment de la création, les business angels sont susceptibles d’investir à n’importe quel moment du processus de vie de l’entreprise . A la différence de l’investisseur classique le business angel n’attend pas de retour sur investissement immédiat mais sur le long terme. Les critères de sélection sont : l’originalité de l’idée, le concept, la créativité, l’esprit d’entreprendre et l’innovation.

Business Angels 1

Les plus gros business angels en France

On pourrait établir uen typologie deprofils de business angels :

• L’ancien   chef   d’entreprise, le cadre supérieur et le jeune retraité, dont la fourchette d’investissement est comprise entre 5 et 200 K€ par an,

• L’entrepreneur «récidiviste»  dont l’investissement  se  situe  entre  50 et 500 K€ par an,

• Les family offices : les membres d’une même famille investissent conjointement sur un même projet. Ils financent des levées de capitaux de 500 K€ à plusieurs millions d’euros.

En France c’est l’entrepreneur récidiviste qui investit le plus dans les entreprises innovantes. Challenges dévoilait en avril dernier son classement des Business Angels en France. Nous y retrouvons Xavier Niel (1) et Jacques-Antoine Granjon (8), premiers de notre classement IFOP des entrepreneurs avec qui les Français rêveraient de s’associer.

Serial entrepreneurs et fondateurs d’entreprises à succès, les stratups ne pourraient rêver mieux comme mentors. En effet, s’ils ont mené à bien leur entreprise, ils continuent à investir dans des startups innovantes source d’inspiration et de dynamisme.

Business Angels 2

Comment les approcher ?

L’innovation est la clé de l’investissement pour le business Angels. Digital, BioTech et consommation sont les secteurs privilégiés par ces investisseurs. Ils cherchent avant tout à être en avance sur leur temps.

Business Angels 3

Pour élire l’entreprise qui mérite son investissement, le business angel se base sur trois critères :

1. La cohérence du dossier

2. La qualité de l'équipe

3. L'ambition du projet

En intégrant un incubateur, les startups ont souvent accès à un réseau d’investisseurs. De nombreux concours se multiplient invitant des business angels à juger les pitchs de startups. Le FundTruck dont nous sommes partenaires propose ainsi aux startups de présenter leurs projets en pleine rue devant des dirigeants d’entreprises et business angel.

Avez-vous fait appel à un business angel pour soutenir votre projet ? Vous êtes business angel ? Faites nous part de votre expérience en commentaire !

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >