Les 5 questions les plus fréquentes sur les mentors (et les réponses)

Les 5 questions les plus fréquentes sur les mentors (et les réponses)

Les 5 questions les plus fréquentes sur les mentors (et les réponses)

10th novembre 2021
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

Il existe pléthore de métaphores un peu clichées que nous pourrions utiliser pour décrire l’importance d’avoir un mentor lorsqu’on se lance dans l’entrepreneuriat : un phare dans la nuit, les fondations d’un bâtiment, un restaurant ouvert lorsque votre ventre crie famine...

Avoir un mentor, c’est avoir une personne de confiance qui est là pour vous soutenir, vous conseiller et vous offrir toute sa sagesse acquise au fil de ses expériences. Et ce, tout au long de votre parcours d’entrepreneur.

Pourquoi avoir un mentor ?

Mais, finalement, un mentor, ça sert à quoi dans le milieu professionnel ?

Nous devons le principe de mentorat d’entrepreneurs aux pays anglo-saxons, dans les années 70. Ce type de relation privilégiée entre mentor et mentorée fait suite aux nombreux changements du monde du travail. Le mentorat est en pleine expansion, encore aujourd’hui, avec la popularité sans précédent de l’entrepreneuriat en France. En effet, de plus en plus d’entrepreneurs se lancent et ressentent le besoin d’être accompagné. Un très bon réflexe pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir vos projets d’entreprise. N’hésitez pas à visiter notre guide pour bien vous lancer en tant qu’entrepreneur.

On ne le répétera jamais assez, mais dans l’entrepreneuriat, la clé de la réussite c’est d’être bien entouré. Si vos proches sont à vos côtés pour vous soutenir émotionnellement… Un mentor, lui, vous apportera toute sa sagesse pour vous permettre de concrétiser vos projets d’entreprise. Favoriser votre intégration dans un marché fermé, vous aider à développer vos compétences, éviter des pièges que d’autres ont vécus avant vous… Voici, d’ailleurs, les 9 principales raisons de l’échec des petites entreprises.

Vous avez beaucoup à apprendre des expériences passées de votre mentor. Et lui aussi ! La relation mentor-mentoré n’est pas à sens unique. Votre mentor apprendra également de vous : nouveaux outils et méthodes, remise en question de ses acquis, ouverture vers de nouveaux projets… C’est une relation qui repose autant sur l’échange que la confiance. L’expertise du mentor sera d’une grande aide pour un mentoré en quête d’évolution et de maturité professionnelle.

 

Peut-on tout demander à son mentor ?

Rien ne vous empêche de poser vos questions à votre mentor. Cependant, attention, votre mentor a un périmètre d’actions bien limité.

Tout d’abord, rappelons que votre mentor n’est pas une personne engagée dans votre entreprise. Ainsi, ne le sollicitez pas à chaque fois que vous rencontrez un souci. Réservez à votre mentor les sujets de fond où son expertise vous sera la plus précieuse : business model, vision à long terme, perspectives d’évolution, réseau...

Notre deuxième conseil : ne venez pas les mains vides. Même si vous attendez de la part de votre mentor des conseils, menez vos propres recherches au préalable. Pour que la relation mentor et mentoré fonctionne, elle doit reposer sur des échanges à double sens. C’est à deux, en équipe, que vous allez trouver le meilleur axe d’attaque pour mener à bien vos projets d’entreprise. Et surtout, pour concrétiser des projets qui vous ressemble. En effet, n’oubliez pas en cours de route un point important : c’est avant tout votre idée d’entreprise.

Pour éviter toutes frustrations, nous vous encourageons fortement à échanger dès les débuts de votre partenariat sur vos besoins et vos attentes. Tout est toujours plus simple lorsque les choses sont dites !

 

Comment reconnaître un bon mentor ?

Un bon mentor, c’est avant tout quelqu’un qui vous met suffisamment à l’aise pour lui accorder votre confiance. Son niveau d’expertise et ses compétences avancées font de votre mentor une personne qui saura vous guider sur la bonne voie.

Des qualités relationnelles, pour des échanges constructifs

Vous vous demandez la recette parfaite pour une relation fonctionnelle entre mentor et mentoré ? Un mélange de bienveillance, d’empathie et d’ouverture d’esprit.

Avoir une relation équilibrée et ouverte, c’est être suffisamment à l’aise avec votre binôme pour avoir des discussions transparentes. En tant qu’entrepreneur en devenir, vous serez dans les meilleures conditions possibles pour repousser vos connaissances, mûrir vos projets d’entreprise et accroître votre confiance en vos idées.

Par ailleurs, vous le savez, lorsqu’on se lance sur le chemin de l’entrepreneuriat, la route est souvent escarpée. C’est dans les bons moments, comme lors d’échecs que votre mentor sera là pour vous soutenir, vous booster et vous conseiller.

Entendre et écouter, deux notions bien différentes

Avez-vous déjà eu l’impression d’être entendu, mais pas écouté ? Grande absente des débats contre-productifs, l’écoute est pourtant une qualité essentielle pour la prospérité de nos relations personnelles comme professionnelles. Même dans une relation mentor-mentoré, l’écoute doit être au centre de tous vos échanges pour que votre relation soit riche en apprentissages.

En effet, certaines réflexions et critiques ne sont pas toujours aussi faciles à entendre que d’autres. C’est pourtant là tout le rôle d’un mentor : remettre en question les aspects moins robustes de votre projet d’entreprise. Par ses expériences précédentes et des connaissances solides de votre marché, le regard critique de votre mentor vous sera très précieux. C’est la confrontation de vos deux points de vue qui vous permettra de construire des fondations solides à votre idée de business.

L’expertise, toujours accompagné par de la pédagogie

N’est pas enseignant qui veut.

Une personne aura beau être excellente dans son domaine d’expertise, si elle n’a pas un brin de pédagogie, elle sera incapable de partager son expertise à d’autres. En effet, avoir la patience de partager ses connaissances et se rendre disponible pour son mentoré n’est à la portée de tous. Malgré un palmarès impressionnant, choisissez votre mentor avec qui vous avez un réel feeling.

Enfin, attention à garder un esprit critique. Bien que votre mentor ait une vision stratégique plus poussée, gardez les rênes de votre projet. Son rôle est de vous suggérer des possibilités que vous n’aviez, jusqu’à présent, pas pris en considération. Cependant, vous restez le décisionnaire de votre projet de création d’entreprise. Ainsi, assurez-vous de développer un projet qui vous ressemble et qui vous rendra fier.

 

Comment trouver un mentor ?

Trouver son mentor n’est pas toujours une mince affaire. Voici comment trouver efficacement un mentor qui possède, à la fois les bonnes compétences et les bonnes qualités.

Avant de commencer activement vos recherches, faites un état des lieux : Quelles sont vos points forts ? Vos points faibles ? Quels sont les domaines où vous auriez le plus besoin de conseils ?

C’est le moment de dresser votre lettre au père Noël. Pour cela, listez toutes les compétences que votre mentor idéal possède.

Puis… Networkez !

Soignez votre personal branding, travaillez vos relations professionnelles, rendez-vous à des évènements… Provoquez votre propre destin, car les opportunités tombent rarement toutes seules du ciel.

Vous avez déjà des profils dans votre viseur ? Renseignez-vous sur leur parcours, leurs succès et leurs actualités (prises de paroles, conférences, congrès…). Ainsi, vous pourrez déceler la meilleure occasion de les rencontrer et d’attirer leur attention sur vos projets d’entreprise. Pour cela, n’hésitez pas à les suivre sur leurs réseaux sociaux professionnels.

Si votre première rencontre était fructueuse, c’est le moment de rentrer dans le vif du sujet. En effet, s’aligner dès les débuts de votre collaboration sur vos envies et vos besoins permettra de vous rassurer, mentor comme mentoré, que vous avez bel et bien trouvé votre moitié professionnelle.

 

Quelles questions poser à son mentor ?

Il existe plusieurs façons d’apprendre de votre mentor, que ce soit au travers de ses conseils lors de période de doutes ou de difficultés comme de périodes plus douces.

Mais vous avez, aussi, beaucoup à apprendre de son parcours, ses études, sa carrière, ses activités professionnelles… N’hésitez pas à poser des questions ouvertes, pour prendre du recul et adopter une véritable posture d’apprentissage. Ces informations sont très précieuses pour gagner en maturité professionnelle.


Par ailleurs, échanger avec son mentor, ce n’est pas forcément parler que de travail. En effet, c’est parfois sur des sujets improbables que vous allez pouvoir saisir sa véritable personnalité et ce qui a construit son appétit de serial entrepreneur. C’est grâce à ces moments plus informels que vous pourrez construire une relation de confiance. Voici quelques exemples de sujets incontournables :

  • Qui est-il ? D’où vient-il ? Quelles études a-t-il suivie ? Qu’est-ce qui le passionne ? Pourquoi se lancer dans l’entrepreneuriat ?
  • A-t-il vécu des échecs professionnels ? Et comment a-t-il su rebondir après un échec ?
  • Quel est le projet dont il est le plus fier ?
  • Pourquoi a-t-il choisi de vous mentorer ?

 

 

Malgré tous nos conseils, à chaque mentoré, son mentor. Comme toutes relations, la recette du coup de foudre professionnel est différente d’un binôme à un autre. Alors gardez l’œil ouvert, votre mentor est peut-être assis à côté de vous en ce moment.

Par ailleurs, il existe de nombreuses structures en France qui ont pour mission d’aider les entrepreneurs à concrétiser leurs projets d’entreprises. Voici l’article qu’il vous faut si vous souhaitez en savoir plus sur les structures à votre disposition, en fonction de votre secteur d’activité.

Enfin, dès les prémices de vos idées d’entreprises, n’hésitez pas à souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle adaptée à vos besoins. Même les premiers jours, vous pouvez rencontrer des sinistres qui pourraient mettre en danger la pérennité financière de votre aventure entrepreneuriale.