Chef d'entreprise partageant des idées

Qu’est-ce un bon chef d’entreprise ?

Publié le 27/10/2022 15:07 | Mis à jour le 23/11/2023 12:09
Par:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

Ça y est, votre entreprise grandit et vous avez recruté de nouveaux talents ? Cependant être à la tête d'une équipe et de votre entreprise en même temps n'est pas chose aisée. De plus, nous ne sommes pas toujours préparés à devenir chef d’entreprise du jour au lendemain. Plus difficile encore, comment savoir si vous êtes un bon patron pour vos équipes ? Nous en sommes certains vous vous êtes déjà posés, au moins une fois, l'une des questions suivantes : Qu'est-ce qu'un bon chef d'entreprise ? Qu'attend- t-on de moi ? Comment s'améliorer, devenir meilleur ? Découvrez notre article qui vous aide à passer d'entrepreneur solo à entrepreneur chef d'équipe.  

Comment devenir chef d'entreprise ?  

Quelles études faire pour devenir chef d'entreprise ? 

Aujourd'hui, il n'existe aucune formation spécifique au poste de chef d'entreprise. Cependant, plusieurs formations sont conseillées pour vous aider à atteindre ce poste et ne pas vous sentir perdu à l'arrivée. Nous vous conseillons, dans un premier temps, de vous concentrer sur un domaine qui vous plaît mais de bien intégrer les 3 compétences suivantes dans votre parcours : le management, la gestion et la comptabilité.  

Pour ceux qui souhaitent commencer juste après le bac ou qui souhaitent reprendre leurs études voici quelques exemples de formation :  

  • BTS MCO (Management Commercial Opérationnel),  
  • BTS ou DUT Gestion que vous pouvez ensuite poursulkjivre avec une Licence ou un Master,  
  • BTS ou DUT Management puis en Licence ou Bachelor 

Sachez que de nombreuses écoles de commerce intègrent ces matières et vous préparent à la fois à des postes de dirigeants mais aussi à l'entrepreneuriat. 

Faire grandir son statut d’auto-entrepreneur  

Si vous vous êtes déjà lancé le défi et que vous êtes le créateur de votre propre entreprise, plusieurs possibilités s'ouvrent à vous également. Pour beaucoup devenir le responsable d'autres personnes n'est pas une responsabilité évidente ou même souhaitée. C'est pourquoi, il est important de bien se renseigner. En effet, des formations peuvent vous aider à prendre les pleines mesures d'un poste de dirigeants.    

Quel rôle pour un chef d'entreprise ?  

1. Il doit gérer et accompagner une équipe  

Pour qu'une entreprise se porte bien, ses collaborateurs doivent se sentir bien dans leurs bottes et dans leur job. Pour ce faire, le but d'un dirigeant est aussi d'accompagner son équipe et de la faire grandir. Avoir une équipe avec soi pour préparer l'avenir de l'entreprise est essentiel, c'est en échangeant avec elle que vous progresserez et qu'ils progresseront.  

Proposez aussi des meet-ups réguliers avec des intervenants extérieurs, gardez la porte de votre bureau ouverte et organisez régulièrement des réunions de suivi pour présenter à vos équipes la stratégie de l'entreprise, où allez-vous ensemble.  

Il est également dans les responsabilités d'un dirigeant d'entreprise de subvenir aux besoins en recrutement de sa société pour étoffer ses équipes lorsque le besoin est présent. Il lui revient la charge de recruter la bonne personne qui saura s'intégrer dans son équipe et apporter le meilleur de ses compétences. C'est à lui également d'être force de proposition dans les formations et l’évolution de ses salariés. Un suivi régulier est primordial pour le bien de tous. 

2. Il doit gérer l'administration de son entreprise  

Un chef d'entreprise est avant tout le chef d'orchestre de sa société. C'est à lui de définir la ligne directrice de la stratégie et de fixer des objectifs, de réaliser des tableaux prévisionnels, de garder un œil sur les salaires et fiches de paie de chacun de ses collaborateurs. Il doit être vigilant à toutes les activités annexes comme la comptabilité de son entreprise, les frais de salariat de chacun de ses employés, les impôts, les déclarations d'activité, le paiement des prestataires, la location des locaux, etc.  

C'est à lui de s'assurer que le bateau va dans la bonne direction et n'est pas en train de couler, d'où l'importance d'une formation spécialisée en management, gestion et/ou comptabilité. Toutes les tâches administratives lui reviennent. Mais ne paniquez pas, si ce n'est pas votre dada, des organismes existent pour vous aider et vous pouvez toujours faire appel à un comptable ou gestionnaire de finance. Cependant, il est essentiel pour un dirigeant de garder un œil constant sur la santé de son entreprise.  

Si vous êtes en co-fondation d'entreprise, n'hésitez pas non plus à déléguer ou bien à vous séparer les tâches entre co-fondateurs selon les affinités de chacun.  

3. Il crée une culture d'entreprise  

La culture d'entreprise est ce qui va définir cette dernière, autant aux yeux de vos employés qu'aux yeux de votre clientèle, de vos prospects, de fournisseurs, et toutes autres parties prenantes. Le dirigeant va alors chercher ce qui définit son entreprise, quelle est son histoire, quelles sont ses valeurs ? Quelles règles appliquons-nous en interne ? Quels sont nos objectifs ? Autant de questions auxquelles, un chef d'entreprise doit savoir répondre et continuer de faire évoluer au fil du temps.  

La culture d'entreprise est essentielle aujourd'hui et doit refléter le mindset de votre société. C'est l'image externe que les autres auront de vous, de votre travail, de vos collaborateurs mais aussi de vos produits. Prenez le temps d'y réfléchir, c'est aujourd'hui l'un des premiers arguments de recrutement que scrutent attentivement les candidats lorsqu'ils postulent un nouveau poste.  

Pour vous aider, nous avons aussi rédigé un article dédié

Comment faire pour être un bon chef d'entreprise - compétences et qualités  

Un profil ou une personnalité type existe-t-il pour reconnaître un bon dirigeant ?  

Il n'existe pas de profil type pour devenir un bon dirigeant mais plusieurs compétences sont nécessaires comme nous avons pu le voir précédemment. Cependant, votre personnalité jouera pour beaucoup dans le patron que vous serez/êtes. Nous pouvons aujourd'hui distinguer plusieurs catégories de chefs d'entreprise mais peut-être n'êtes-vous pas dans ceux-là, où peut-être êtes-vous un mélange : êtes-vous un patron dictateur ? Un grand frère protecteur ? Un patron hésitant et peu sûr de lui ? N'hésitez pas à demander des feedbacks de la part de vos équipes pour mieux comprendre quel patron vous êtes mais pour vous aider, voici quelques conseils à appliquer dans vos nouvelles responsabilités :  

1. Restez à l'écoute  

Avoir une équipe soudée et motivée passe avant tout par l'écoute. Un collaborateur qui se sent écouté et qui sait que son supérieur hiérarchique est ouvert à la communication permettra de travailler dans une ambiance détendue mais aussi de construire des relations de confiance entre chacun.  

Mettre en avant votre comportement d'écoute permettra à vos équipes de se sentir plus libre de parler et d'échanger avec vous en cas de problème. Faites des feedbacks réguliers avec vos employés, prenez le temps de construire une relation basée sur l'échange, faites des retours constructifs sur les succès de chacun et privilégiez les retours négatifs en privé. Il n'y a jamais vraiment de moment opportun pour le faire mais prenez régulièrement du temps pour rencontrer vos équipes en cas par cas.  

De plus, un aspect important de votre métier de chef d'entreprise est aussi d'accepter la critique, de l'écouter et d'agir en conséquence. Personne n'est parfait et les feedbacks vont dans les 2 sens, identifiez vos points faibles et travaillez dessus. Restez à l'écoute de vos équipes et discutez sereinement. Ce n'est pas toujours facile pour les uns comme pour les autres mais c'est un exercice nécessaire à la remise en question et au bon avancement de l'entreprise.  

2. Partagez votre savoir-faire  

Par votre position, une hiérarchie s'installe au sein de votre société. C'est aussi ça, la création d'entreprise. De fait, vos collaborateurs vous verront comme une personne dont ils peuvent apprendre. N'hésitez pas à déléguer certaines de vos tâches lorsque vous le pouvez, c'est à la fois une marque de confiance mais aussi un très bon moyen de montrer que vous souhaitez transmettre vos connaissances.  

Au-delà de la délégation de tâche, prévoyez des sessions de formation, d'échange avec vos collaborateurs aux chacun pourra vous écouter, posez ses questions mais aussi partagez ses connaissances à lui. Nous sommes tous dans une démarche d'apprentissage constant. Il est essentiel pour la santé mentale d'une équipe de grandir, mais aussi pour la santé mentale de vos salariés, de montrer qu'ils savent et qu'ils peuvent facilement partager leur savoir-faire mais aussi apprendre de nouvelles choses.  

3. Restez fidèle à vos règles 

En tant que créateur d'entreprise, vous avez travaillé sur votre culture d'entreprise. Vous avez établi des règles de fonctionnement pour tout le monde dans l'équipe. Soyez vous-même fidèles à ces règles, ça peut paraître basique mais montrer l'exemple est important, il faut que chacun voit que vous vous tenez à vos propres demandes.  

De même, restez engagé dans les activités de votre entreprise. Mettre la main à la pâte de temps à autre aide à garder une proximité avec les sujets et créer du lien avec vos équipes. De même, si vous êtes joaillier, artisan charpentier ou encore conseiller en référencement SEO, redescendez sur les chantiers, continuez de monter sur les toits de temps en temps. Votre équipe sera ainsi convaincue de votre complète implication et de la connaissance de vos projets. Cependant attention, à ne pas devenir non plus trop envahissant, cela pourrait être pris pour un manque de confiance. C'est difficile, mais c'est votre rôle. Le dialogue restera votre meilleur outil.  

4. Travaillez votre résilience  

En tant que dirigeant, il peut être compliqué de savoir jauger mais aussi d'être résilient face aux actualités de votre entreprise. Encore une fois, ne paniquez pas, c'est une qualité qui se travaille et s'améliore au fil du temps avec de la pratique.  

Vous êtes le chef d'orchestre de votre société, c'est à vous de savoir guider, écouter et rediriger au moment opportun. C'est vous qui connaissez vos salariés, leurs missions comme tous les aspects généraux de votre entreprise, ses responsabilités, ses priorités, c'est pourquoi, tout le monde en interne vous fait confiance. Alors travailler votre capacité à gérer plusieurs choses en temps, à rebondir face aux échecs ou encore à prendre des décisions rapidement face à l'imprévu pour soutenir tout le monde dans votre entreprise.  

5. Testez de nouvelles méthodes  

Au fur et à mesure des recrutements, des bilans de compétences de chacun de vos collaborateurs, et des périodes d'échange, un certain nombre d'entre eux vous partageront des suggestions visant à faciliter le travail. Prenez le temps de les examiner, de les essayer de votre côté. Certaines vous permettront peut-être de changer de vision, vous aideront peut-être dans vos prises de décisions.  

Gardez également en tête que chacun est différent, qu'une méthode de travail qui fonctionne pour certain n'est pas adaptée à d'autres. Laissez de l'espace mais accompagnez, proposez. Peut-être que certains aiment travailler en musique sur les chantiers, au bureau, peut-être que d'autres sont plus productifs de chez eux ou en échangeant régulièrement avec les autres. Cela va également de soi pour l'administratif, peut-être qu'un changement dans votre gestion amènera de bonne chose.  

Dans tous les cas, soyez conscient qu'être patron, signifie aussi ne pas s'entendre avec tout le monde, ou ne pas toujours être apprécié pour ses décisions. Vous êtes le créateur de l'entreprise, le chef d'orchestre qui dirige la symphonie mais être à l'écoute de ses salariés, leur laisser la parole et travailler avec les qualités de chacun est primordiale.  

Il n'existe pas de manuel pour être un bon dirigeant, vous l'aurez compris, mais certaines qualités sont bonnes à développer. Mais faites preuve de positivisme, posez-vous des questions, formez-vous et nous en sommes certains, vous avez les qualités nécessaires à cette évolution.