5 conseils pour devenir freelance

se lancer en tant que freelance

5 conseils pour devenir freelance

10th novembre 2022
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Devenir freelance en France n’a jamais été aussi tendance. Alors qu'on ne comptait qu'une poignée d'entrepreneurs indépendants il y a quelques années, leur nombre ne cesse désormais d'augmenter sur le marché du travail. En effet, les créations d’entreprises en France ont atteint 995 900 nouvelles sociétés en 2021, soit 17 % de plus qu’en 2020 selon l'Insee. Le besoin de créer sa micro-entreprise est de plus en plus fort et prend de l'ampleur alors que le statut de salarié se fait un peu bouder.

Cette augmentation importante révèle également un véritable besoin de la part des entreprises. Pour elles, une main-d’œuvre flexible, experte et disponible ponctuellement, est autant de raisons de préférer un travailleur indépendant plutôt que le recrutement d'un nouveau salarié. Cela peut leur permettre de remédier à différents problèmes ponctuels comme un manque de compétences opérationnelles sur certains de leurs projets en attendant la période de préavis d'un futur CDI par exemple. L'annonceur peut également avoir besoin d'un auto entrepreneur freelance pour assurer une fluidité dans leurs projets afin de respecter les engagements avec leurs propres clients ou faire face à une augmentation ponctuelle de leurs activités.

Face à la recrudescence de ce statut juridique, Jonathan Path, freelance et fondateur du blog FreelanceBoost, nous présente 5 conseils pour démarrer avec succès votre nouvelle activité de freelance en France en toute confiance.

  1. Arrêter de penser comme un salarié
  2. Augmentez vos chances de réussite avec des objectifs clairs
  3. N’attendez pas les problèmes pour vous occuper de votre stratégie
  4. Gagnez les bons clients grâce à une trésorerie solide
  5. Formez-vous pour atteindre vos objectifs et devenir un freelance à succès

Revenons en détail sur ce que cela signifie et les actions à mettre en place pour réussir votre entrée dans la galaxie entrepreneuriale.

Comment travailler en tant que freelance indépendant en France ?

Travailler en freelance c'est quoi ? Plus qu'un simple statut de salarié

Adieu les liens de subordination ! Hello la liberté ! Oui mais pas sans préparer votre arrivée dans ce nouvel univers. Avant de devenir freelance, vous devez tout d’abord vous renseigner sur les conditions et les conséquences de ce nouveau statut juridique sur votre vie privée et professionnelle, la fiscalité des freelance, le niveau d'imposition.... Etre freelance, c'est gérer soi-même, ou avec l'aide d'un comptable, toutes les démarches administratives et les aspects de la gestion d'entreprise précédemment pris en charge par votre employeur. C'est aussi réfléchir à toutes les éventualités pour vous protéger des obstacles qui pourraient arriver sur votre route, pour vous comme pour votre entreprise.

Pour la sécurité sociale par exemple, vous dépendez de la RSI, le Régime Social des Indépendants, mais vous aurez exactement les mêmes remboursements que les salariés d'entreprise. En ce qui concerne la mutuelle et la retraite, ça se complique : les droits des micro-entrepreneurs et des salariés sont très différents. Pour tout savoir sur votre protection sociale consultez notre article dédié.

Difficile également de se voir accorder un appartement sans être un salarié en poste fixe explique Hind Elidrissi, co-fondatrice de Wemind. Même si le statut de salarié présente de nombreux avantages, des progrès et des mesures sont en cours pour favoriser le statut des travailleurs indépendants, afin de réduire les écarts considérables entre salariés et freelances en France. Sachez que votre activité de freelance vous offre beaucoup plus de flexibilité et de liberté d’entreprendre que le salariat. Un atout séduction incomparable !

Comment être freelance : Définir des objectifs clairs

Même si vous n’avez pas les mêmes objectifs de chiffre d’affaires qu’une TPE, une PME ou bien qu'une entreprise, il est important de vous fixer des objectifs à atteindre ainsi qu’un plan de route dès lors que vous vous lancez dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale. Quel objectif de clientèle d’ici 6 mois, un an ? Quelles aides puis-je recevoir au début pour soutenir mon activité ? Quelle rémunération souhaitée à court terme et à long terme en tant que travailleur indépendant ? Vais-je devoir recruter des salariés dans l'année ? Accordez-vous du temps pour vous poser les bonnes questions et définir un plan de route réalisable.

Avoir les idées claires et des ambitions précises vous permettra de choisir le statut juridique le plus adapté à vos envies et besoins. Il s'agit de la toute première étape de formalités de création de votre entreprise. Votre statut sera également une composante majeure lors de la rédaction du business plan pour votre entreprise. Ce document est un incontournable pour prouver la solidité et la crédibilité de votre projet de création auprès des banques, des investisseurs et de vos futurs potentiels partenaires. Besoin d’aide pour rédiger ces documents ? Suivez le guide. Nos articles 10 étapes à intégrer dans son business plan et comment et pourquoi faire un plan de financement, sont là pour vous accompagner. De plus, la définition de ce statut détermine également le régime fiscal auquel vous serez soumis ou encore l’impact sur votre patrimoine personnel en tant que gérant de l'entreprise en activité.  

Enfin, définissez des objectifs atteignables, ne vous lancez pas à corps perdu dans la réalisation d'objectifs galvaudés. Soyez réaliste dans la poursuite de ces derniers. Ne vous attendez pas à réaliser un chiffre d'affaires mirobolant dès le départ. Prenez votre temps sur cette étape, c'est elle qui vous permettra de mieux aborder la suite de votre aventure en tant que micro-entrepreneur (SARL) et ce en toute confiance.

C'est quoi le travail en freelance ? Définir une stratégie pour votre micro-entreprise.

Penser votre micro-entreprise sur le long terme : Organisation et priorisation

Vous le savez, une entreprise ne se gère pas au jour le jour mais bien en anticipant son temps et les demandes entrantes. Prospection clients, visibilité en ligne (site internet, réseaux sociaux), temps de travail, comptabilité, démarches administratives, … Tout doit être planifié et votre organisation doit être soignée pour anticiper les éventuels pics d’activité. Le conseil ? Faites-en sorte que votre stratégie soit modulable, qu'elle puisse s'adapter aux périodes plus calmes, bien souvent propices à la prospection ou aux périodes plus intenses qui ne laissent pas de place à la réflexion pour laisser passer l'opérationnel sur le devant de la scène. Accordez-vous un temps pour chaque chose et ne laissez rien de côté pour éviter les débordements. Si vous n'y voyez pas encore clair sur les démarches à suivre, découvrez tous nos conseils pour développer votre activité de freelance.

Anticiper les litiges pour développer sereinement votre activité

Comment vous prémunir en cas de différend avec un client ? Il s'agit de problématiques à anticiper le plus rapidement possible et il est important de poser une véritable stratégie et non pas seulement un plan de secours en cas de pépin.

Pour anticiper les éventuels litiges avec vos clients ou même vos prestataires, nous vous conseillons de prendre une responsabilité civile professionnelle, qui vous couvrira, par exemple, en cas de retard sur la livraison d’un projet ou en cas de remise en cause de votre travail par un client. Encore une fois, posez-vous, avant de vous lancer, il est primordial de bien prendre le temps de réfléchir à votre stratégie, de poser les bases et d'anticiper les potentiels problèmes auxquels vous pourriez faire face.

Comment trouver les bons clients avec mon travail ?

Comment recruter des clients en tant que freelance ?

L'une des questions qui revient le plus est "comment vais-je recruter et fidéliser mes clients ?". Pas de panique, encore une fois, il faut être patient et organiser. Tout d'abord, il est important de définir quels types de clients vous souhaitez avoir. Êtes-vous à la recherche de grandes entreprises ou d'entreprise à taille humaine ? Quels types de projet puis-je prendre en fonction du temps que j'ai ? Posez-vous ces questions avant de commencer votre prospection afin de cibler les bonnes personnes.

La seconde étape sera de gagner en visibilité, installez-vous sur les réseaux, commencez par montrer ce dont vous êtes capables. Ensuite, l'un des meilleurs moyens pour trouver des clients et de faire appel à votre réseau. C'est lui qui est le premier influenceur de votre vie. N'hésitez pas à appeler autour de vous, à proposer vos services. Sachez également qu'il existe de nombreux événements où se rendre pour rencontrer des personnes susceptibles d'être intéressées par votre travail.

Attention, cependant à ne pas non plus trop solliciter sans être prêt. L'un des conseils que nous pouvons vous donner : préparer votre discours et une potentielle présentation que vous pourriez utiliser ou envoyer aux personnes potentiellement intéressées pour travailler avec votre micro-entreprise.

Etablir un contrat de travail pour définir le cadre de votre mission

Commencez par instaurer un climat de confiance entre votre micro-entreprise et votre client. Il est capital d’établir, dès le début, des contrats de prestation de services ou contrat de travail, afin de statuer officiellement qu'elles sont les prestations de services, les conditions générales de ventes, s'il y a dans le cadre de ce contrat des clauses d'exclusivités ou de non-concurrence ou encore qu'elles sont les assurances mises en place pour le client. Cela même s’ils font partie de votre réseau proche. Le contrat sera non seulement la preuve de votre collaboration, mais sera aussi le seul document qui fera foi de votre accord en cas de non-paiement de vos services.

Le statut de freelance en France peut parfois être vu et traité comme ingrat et facile. Certaines entreprises n'hésiteront pas à en tirer avantage. Un contrat de travail représente une sécurité de plus pour vous protéger, vous, votre travail et votre entreprise. Ne passez surtout pas à côté.

Une trésorerie solide, la clé de votre succès

Jonathan Path considère également qu'une trésorerie solide est la base pour développer votre entreprise. Il vous conseille de ne pas hésiter à relancer les différents prestataires et clients en cas de retard de paiement. Avec une bonne gestion financière et une bonne comptabilité, vous serez plus à l’aise pour gérer les aléas du métier et vous pourrez appréhender plus sereinement des baisses d’activité. Surveillez vos coûts, vos charges sociales, votre chiffre d'affaires ou encore votre fiscalité de près pour éviter toutes mauvaises surprises.

Comment devenir un freelance à succès ?

Continuer sa formation en tant que freelance

Vous connaissez déjà les rouages de votre métier, mais il est important de suivre les tendances et de continuer à se former aux nouvelles pratiques. Un élément essentiel pour rester dans la course et garder un avantage certain face à la concurrence mais aussi face à vos clients ! Les tendances changent, les usages évoluent, les outils s’améliorent… Ne vous reposez pas sur vos acquis, au risque de vous faire doubler par vos concurrents. Rester à l’affût des nouveautés fait partie intégrante de la vie d’un freelance. En effet, les entreprises font appel à vos services pour votre expertise, alors soyez le meilleur possible !

Par exemple, en tant que consultant freelance en marketing, les entreprises attendent de vous d’être un professionnel du marketing digital et de l’expérience utilisateur. Pour freelances informatique, les développeurs, la gestion du big data, des objets connectés et du paiement mobile pose des problèmes de protection et de confidentialité des données. Il est donc important de se former ou de se créer un réseau de micro-entrepreneurs aux compétences complémentaires. Ce réseau pourra également vous apporter de nouveaux clients en vous recommandant auprès de leur réseau !

Choisissez les bons outils pour votre entreprise

Mieux vaut être seul que mal accompagner nous enseigne le dicton, mais que vous soyez freelance informatique, développeur web ou encore community manager, il est crucial de se faire accompagner des bons outils quelque soit le métier dans lequel vous excellez.

Il est indispensable, dans un premier temps, de penser à l'achat de matériel qui vous permettra d'exercer votre activité. Un bon ordinateur pour les développeurs, du matériel sportif pour les coachs ou encore un local pour travailler. Pensez également, pour ceux qui ne souhaitent pas travailler depuis chez eux que se poser dans un espace de coworking peut être bénéfice en termes de productivité mais aussi en termes de réseautage afin de trouver des nouveaux clients.

Par exemple, vous allez souhaiter donner de la visibilité à votre entreprise et à votre activité dans le but d'attirer des prospects puis des clients. Il existe des solutions. Pour ce faire, les nouvelles technologies sont là pour vous aider, en passant notamment par l'utilisation des réseaux sociaux et autres canaux digitaux. Pour vous aider dans ce cheminement, vous avez la possibilité d'utiliser des outils dédiés dont on vous parle dans cet article.

Au-delà de l'aspect communicationnel, il vous est tout à fait possible d'utiliser des outils pour trouver des salariés, gérer votre comptabilité ou encore vos contrats de travail.

Vous avez maintenant toutes les clés pour vous lancer ! Salariés, jeunes sortants d'étude et tous les autres n'hésitez plus, sautez le pas de l'entreprenariat.

Envie de nous faire part de votre expérience de freelance ? Nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez la rédaction à l’adresse [email protected] ou bien sur Twitter @Hiscox_fr.