Entrepreneurs et bien-être: Comment prévenir les risques psychosociaux

Entrepreneurs et bien-être : Comment prévenir les risques psychosociaux ?

Entrepreneurs et bien-être: Comment prévenir les risques psychosociaux

8th octobre 2021
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

La question du bien-être des entrepreneurs est plus que jamais d’actualité. Conflits, burn out, chômage partiel et bore out… à l’heure de la crise sanitaire, où une large partie de la population a vu ses conditions de travail changer soudainement, la santé mentale et les risques psychosociaux sont passés au cœur des problématiques de société. 

En plus de leurs défis quotidiens, les entrepreneurs et indépendants ne sont pas à l’abri des risques psychosociaux, et les questions de santé mentale et physique qui en découlent ne sont pas à négliger. 

Que sont les risques psychosociaux ? Et surtout, comment les prévenir dans des conditions de travail atypiques, caractéristiques du statut d’indépendant ? 

François Carles, professionnel des ressources humaines et fondateur de Permalia, une plateforme dédiée aux métiers liés à la valorisation du capital humain, nous apporte son expertise pour nous permettre de répondre à ces questions sur qualité de vie au travail des entrepreneurs. 

 

Les risques psychosociaux : définition 

“Risques psychosociaux”, est une catégorie des risques professionnels au même titre que les risques physiques par exemple. L’apparition du terme de “risques psychosociaux” est relativement récente. Elle est liée à la question de la santé mentale au travail qui émerge autour d’une réflexion sur le stress au travail dans les années 2000. La démocratisation des discussions autour des risques psychosociaux durant cette décennie a permis la négociation d’un accord national interprofessionnel sur la qualité de vie au travail signé en 2013. 

 

Le rapport Gollac, la référence pour comprendre les risques psychosociaux 

Il existe de nombreux cadres théoriques pour parler des risques psychosociaux mais le Rapport Gollac fait référence depuis 2010. Il classifie les risques psychosociaux dans six grandes catégories : 

  • Intensité et temps de travail : prendre en compte la quantité et difficulté du travail, l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle 
  • Exigences émotionnelles : prendre en compte la charge émotionnelle liée à un travail en contact avec le public, qui exige de cacher ses émotions ou être témoin de souffrances ou de détresse sociale 
  • Autonomie et marges de manœuvre : prendre en compte la capacité à organiser son propre travail et sa prévisibilité 
  • Rapports sociaux et reconnaissance du travail : prendre en compte les relations avec les collaborateurs, supérieurs hiérarchiques et le système de récompense, financier ou social. 
  • Conflits de valeurs : prendre en compte la relation entre le travail, sa qualité et ses valeurs personnelles 
  • Insécurité de la situation de travail : prendre en compte la stabilité socio-économique liée au travail et à l’organisation au sein de laquelle il existe 

Dans chacune de ces catégories, un manque ou un excès peut constituer un risque. L’idée d’une telle approche des risques psychosociaux n’est pas simplement de réduire le mal être, mais, en phase avec la définition de l’OMS, de promouvoir « La santé [comme] un état de complet bien-être physique, mental et social [...] » 

 

Risques psychosociaux et bien-être des entrepreneurs 

Des risques psychosociaux bien présents 

Les entrepreneurs ont des conditions de travail différentes des salariés, mais leur santé mentale n’en est pas moins à risque. S’ils sont moins exposés à certains risques, ils ne sont pas immunisés face aux risques psychosociaux. Le quotidien d’un entrepreneur peut se caractériser par des injonctions multiples, des temps de travail à rallonge, de l’incertitude économique, une absence de soutien social, de la solitude… Malgré tout, le plus grand risque reste tout de même le déni. En effet, même si statistiquement, les entrepreneurs semblent plus à l’abri des risques psychosociaux que les salariés, ce n’est pas une raison pour penser qu’ils y sont invulnérables. Dans une situation de mal être, l’entrepreneur qui laisse son état mental et physique se dégrader par manque de vigilance risque des conséquences graves pour son activité pouvant aller jusqu’à être dans l’incapacité d’exercer.. 

Détecter et prévenir les risques psychosociaux chez les entrepreneurs 

Pour François Carles, le conseil numéro un serait donc « Acceptez de vous écouter un peu. Ce n’est pas un aveu de faiblesse… bien au contraire ! » La meilleure défense serait d’agir directement sur les facteurs de risques psychosociaux et de chercher à les réduire. Travailler sur l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle est un des très bons moyens de préserver son bien-être. 

Si certains risques sont intrinsèques à votre activité, il est nécessaire d’y faire face au plus tôt, pour être capable de vous en protéger. C’est dans ces situations qu’il est bon d’être accompagné et suivi par des professionnels. La plateforme Permalia, permet d’être mis en contact avec des experts de la santé au travail, mais aussi, et c’est la volonté de François Carles, de créer des débats et discussions qui permettraient de développer des pratiques propices à la qualité de vie au travail. 

Enfin, si dégradation de santé il y a eu, il n’est jamais trop tard pour y rémédier ! Il est alors essentiel à ce moment de solliciter un soutien psychologique et de remettre en question son cadre et ses méthodes de travail. 

Quoique vous mettiez en place pour faire face aux risques psychosociaux, le simple fait de les reconnaître représente une première ligne de défense primordiale. Cependant bonne nouvelle ! Malgré ces défis, le moral des entrepreneurs est au plus haut depuis le début de la crise sanitaire 

  

Protéger son activité face aux risques psychosociaux, c’est aussi avoir une assurance adéquate. Notre assurance Responsabilité civile professionnelle s’adapte à votre métier pour en savoir plus estimez gratuitement votre devis.