Equilibre nos conseils pour gérer la charge mentale au travail

Equilibre : nos conseils pour gérer la charge mentale au travail

Publié le 24/08/2023 09:40 | Mis à jour le 24/08/2023 09:47

Vous vous sentez submergés par la pression et les tâches à accomplir au travail ? Vous n'êtes pas les seuls. La charge mentale professionnelle est un phénomène très répandu et peut s'avérer très épuisante. Vous êtes entrepreneur et avez du mal à trouver le bon équilibre entre vie pro et vie perso ? Vous souhaitez mieux comprendre la charge mentale professionnelle pour améliorer le bien-être au travail de vos salariés ? Découvrez nos conseils pour faire de votre entreprise un lieu de travail sain et plaisant.

La charge mentale, un aspect non négligeable de la vie professionnelle

Nous entendons souvent parler de charge mentale. Généralement associé aux femmes, aux tâches ménagères, à la gestion du foyer, le concept de charge mentale existe également au travail. Explications.

Charge mentale, définition

À la fin des années 1980, une chercheuse québécoise, Nicole Brais, définit pour la première fois la notion de charge mentale. Elle indique qu'il s'agit d'un "travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence". Ainsi, la première définition de la charge mentale fait référence à l'interminable liste de choses "à faire" dont on a l'impression de ne jamais sortir à la maison. De plus, une autre chercheuse, Bluma Zeigarnik a découvert que la charge devient d'autant plus pesante car elle est soutenue par un phénomène cognitif particulier, l'effet Zeigarnik. En quelques mots, il s'agit du fait que nous "retenons beaucoup mieux les tâches non terminées que les tâches terminées".

Si la charge mentale liée aux obligations au sein du foyer a été identifiée en premier, les chercheurs ont également découvert une charge mentale liée au travail.

L'identification d'une charge mentale professionnelle

Selon une étude réalisée fin 2021 sur plus de 1 000 cadres, la notion de charge mentale professionnelle est une réalité et elle a déjà une définition. Ils la décrivent comme le "fait d’être mentalement préoccupé par des considérations d’ordre professionnel, y compris en dehors de ses horaires de travail".

La charge mentale professionnelle, également appelée charge mentale au travail, fait référence à la somme des exigences cognitives et émotionnelles auxquelles un individu est confronté dans son environnement professionnel. En d'autres termes, elle résulte du niveau d'effort mental et émotionnel requis pour accomplir toutes les tâches inhérentes à son activité professionnelle.

Différents facteurs entrent en compte dans la charge mentale professionnelle, tels que :

  • Le volume de travail : Le nombre de tâches à accomplir et le rythme auquel elles doivent être réalisées.
  • La complexité des tâches : La difficulté et l'implication intellectuelle nécessaires pour effectuer certaines activités.
  • Les capacités cognitives nécessaires pour traiter et analyser des informations, prendre des décisions et résoudre des problèmes.
  • Les interactions sociales : Les efforts liés à la communication et à la collaboration avec les collègues, les supérieurs hiérarchiques ou les clients.
  • Les conflits et les demandes émotionnelles : La gestion du stress, des émotions et des relations interpersonnelles au travail.

Nous nous sommes certainement tous retrouvés au moins une fois submergés par un de ces facteurs. En effet, un volume excessif de travail ou un conflit au bureau sont des problèmes plutôt communs pour l'ensemble des collaborateurs. Cependant, il semblerait qu'encore une fois, les femmes subissent davantage la charge mentale professionnelle que les hommes.

Charge mentale au travail : une différence entre hommes et femmes ?

Selon la même étude de l'Ifop, comme pour la charge mentale domestique, les femmes sont, là encore, sur le front. En effet, près de la moitié (44 %) des collaboratrices mères de famille interrogées affirment avoir "souvent" l’impression de ne pas s’en sortir (contre 31 % du côté des collaborateurs pères de famille). De plus, 85 % des femmes avec enfant à charge "éprouvent des difficultés à concilier vie personnelle et professionnelle".

Cela est très probablement lié au fait qu'elles portent déjà généralement une charge mentale domestique très importante. Elles pensent aux tâches qui les attendent à la maison lorsqu'elles sont au travail et se remémorent ce qu'elles n'ont pas eu le temps de faire une fois leur journée de travail terminée. Malheureusement, la surcharge mentale résultant du monde professionnel et de la vie personnelle peut avoir de graves conséquences.

Les conséquences d'une charge mentale professionnelle trop lourde

Une surcharge mentale au travail peut avoir de nombreuses conséquences négatives sur la santé physique et mentale des individus, ainsi que sur leur performance professionnelle. L'une des conséquences les plus visibles est la diminution de la productivité. Lorsque la charge mentale est trop élevée, la capacité à se concentrer et à effectuer les tâches de manière efficace peut être compromise. De plus, la mémoire à court terme ne fonctionne pas de manière optimale et cela mène à davantage d'erreurs et d'oublis. La qualité du travail fournie en pâtit, ce qui peut entraîner des conflits et une perte de motivation.

Comme nous l'avons vu, la sensation d'être submergé et les conflits sont des facteurs qui ne font qu'accroître la charge mentale au travail. Nous faisons ici face à un cercle vicieux qui peut avoir de graves conséquences pour la santé mentale des personnes. En effet, une surcharge mentale prolongée peut contribuer au développement de problèmes tels que l'anxiété, la dépression et le stress chronique.

Mis bout à bout, ces problèmes peuvent mener à l'épuisement professionnel, aussi connu sous le nom de burn-out. Émotionnellement, mentalement et physiquement épuisées, les personnes souffrent au point de ne parfois plus pouvoir travailler.

Pour ne pas en arriver là, il est important d'apprendre à gérer la charge mentale au travail.

Comment gérer la charge mentale au travail ?

Cela ne se fait pas du jour au lendemain, mais il est possible de mieux gérer la charge mentale professionnelle. Il est d'ailleurs absolument nécessaire de ne pas se laisser submerger pour maintenir un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et pour prévenir l'épuisement professionnel. Nous avons compilé 8 conseils pour vous guider vers le bien-être au travail :

  1. Priorisez les tâches : Identifiez les missions les plus importantes et urgentes, puis organisez-les par ordre de priorité. Cela vous permettra de mieux vous concentrer sur ce qui doit être fait en premier.

  2. Fixez des objectifs réalistes : Un gros bloc de travail est souvent décourageant et stressant. Établissez des objectifs réalisables et décomposez-les en étapes plus petites et atteignables. Cela vous aidera à vous concentrer sur des résultats concrets.

  3. Apprenez à dire non : Il est important de savoir refuser certaines tâches ou responsabilités supplémentaires si votre charge de travail est déjà importante. Apprenez à définir vos limites pour éviter le surmenage. La multitude de décisions à prendre occupe l'esprit, et son usage excessif amène au burn out.

  4. Évitez la surcharge d'informations : Limitez les distractions numériques, comme les notifications incessantes sur votre téléphone. À nouveau, plus la quantité d'informations à gérer est importante, plus vous vous exposez à un manque de concentration et à du stress. Il faut donc éviter de gérer plusieurs éléments à la fois.
  5. Prenez des pauses régulières : Accordez-vous des pauses régulières tout au long de la journée pour vous reposer mentalement et physiquement. Ces moments de détente vous permettront de conserver votre acuité mentale et donc d'être plus productifs.

  6. Communiquez avec votre équipe : Si vous vous sentez submergé, parlez-en à votre supérieur ou à vos collègues. Vous pourrez alors répartir la charge de travail de manière plus équitable et trouver des solutions ensemble.

  7. Pratiquez des techniques de gestion du stress : La méditation, le yoga, la respiration profonde ou d'autres activités relaxantes peuvent vous aider à "débrancher le cerveau" pour réduire le stress. Cela permet aussi de mieux se concentrer et de retrouver son espace, et d'éviter la multiplication d'interruptions au cours de la journée.

  8. Faites-vous accompagner : Si vous éprouvez des difficultés avec la charge mentale professionnelle, n'hésitez pas à solliciter l'aide d'un professionnel de la santé mentale pour obtenir du soutien et des conseils supplémentaires.

Nous observons que les solutions de gestion de la charge mentale ont surtout pour but de réduire l'exposition au stress. En effet, il s'agit de l'un des principaux facteurs de risques psychosociaux dans le monde du travail.

Pourquoi une charge mentale élevée est un facteur de RPS en entreprise ?

Une charge mentale trop lourde est source de stress pour les salariés. Elle se traduit en effet par une impression de ne pas pouvoir répondre aux exigences de ses supérieurs ou de ne pas avoir suffisamment de ressources pour surmonter sa charge de travail.

Selon l'INRS, près d'un employé sur deux se retrouve confronté à ce type de problématiques. Le stress lié à la charge mentale est considéré comme un risque psychosocial (RPS) important car il peut s’avérer dévastateur sur les plans physiques et mentaux.

En effet, le stress est source de fatigue chronique parce qu'il impacte la qualité du sommeil. Il a également des conséquences sur les capacités cognitives. Stressées, les personnes sont moins concentrées et c'est là que surviennent les accidents du travail. De plus, cela joue également sur les émotions et peut mener au burn-out ou à la dépression.

Les problèmes professionnels viennent souvent impacter la vie personnelle. Cela se ressent d'autant plus chez les entrepreneurs qui ont constamment la réussite de leur société à l'esprit.

Trouver le bon équilibre entre vie pro et vie perso en tant qu'entrepreneur

Entrepreneur, une responsabilité très prenante

En tant qu'entrepreneur, vous avez de nombreuses responsabilités. Vous êtes responsable de la qualité de ce que vous proposez au client, responsable du bien-être au travail de votre équipe si vous en avez une, responsable de la réussite financière de votre entreprise, etc. À ces responsabilités "quotidiennes" de l'entrepreneur peuvent s'ajouter des imprévus, des conflits avec des clients ou des partenaires. Toutes ces situations génèrent des émotions plus ou moins gérables. Il est tout à fait normal de se sentir dépassé, surtout si vous venez de vous lancer.

Il n'est pas rare pour les entrepreneurs de conserver ces émotions négatives et ces préoccupations à la fin de la journée. Les soucis de votre entreprise ne doivent cependant pas prendre trop de place dans votre vie personnelle. Soyez à l'affût des premiers signes de surcharge mentale.

Quels peuvent être les signes d'une surcharge mentale ?

Imaginez la scène : vous êtes en terrasse avec vos amis, en train de profiter d'une chaude soirée d'été quand tout à coup, arrêt sur image ! Vous vous rappelez soudain que vous n'avez pas envoyé la facture qui devait impérativement arriver chez le client aujourd'hui.

Ce genre de montée de stress alors que le moment est supposé être à la détente est bien connu dans le monde de l'entrepreneuriat. C'est une conséquence de la charge mentale professionnelle : avoir des difficultés difficulté à décrocher à la fin de la journée de travail.

Si vous vous reconnaissez dans cette description et que le stress vous envahit souvent de cette manière, même en dehors du travail, ce sont des signes d'une surcharge mentale.

Les avertisseurs d’une charge mentale trop importante peuvent être multiples :

  • Une fatigue physique importante qui s'installe dès le réveil.
  • Des difficultés à trouver le sommeil en raison de pensées parasites liées au travail.
  • Un sentiment diffus et paniquant de "ne pas s'en sortir", de ne "jamais y arriver". On retrouve le cercle vicieux dont on parlait plus tôt. Les pensées parasites prennent petit à petit le pas sur la positivité, il est alors difficile de relativiser.
  • Des signes psychosomatiques sur le corps comme du psoriasis ou de l'urticaire.

Dès les premiers signes, levez le pied. La santé de votre entreprise repose en premier lieu sur votre propre santé. Il est important de conserver un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour ce faire, nous vous conseillons notamment de limiter l'accès à vos outils de travail numérique comme votre téléphone portable ou votre boîte mail professionnelle. Accordez-vous des créneaux pour décompresser en famille ou grâce au sport. Retrouvez tous nos conseils bien-être dédiés aux entrepreneurs dans notre article dédié sur le blog.

S'il y a bien une chose à retenir lorsque l'on est à la tête d'une entreprise, c'est que la course à la productivité peut rapidement s'avérer être contre productive. Prêtez attention à la charge mentale pesant sur vos salariés pour garantir leur bien-être et par conséquent, le bien-être de votre entreprise.

Entrepreneur, comment diminuer la charge mentale de ses salariés ?

En tant qu'entrepreneur, il est important de tout faire pour réduire la charge mentale professionnelle des collaborateurs. En effet, une charge trop lourde a des effets délétères sur l'entreprise.

Nous avons déjà cité les problèmes liés aux capacités cognitives amoindries des salariés qui impactent la productivité, mais il ne s'agit pas de la seule conséquence. Des équipes à l'esprit surchargé sont moins créatives, moins innovantes. Un mal-être très important peut même mener à un absentéisme accru, ce qui met en péril les opérations de l'entreprise.

De plus, sous le poids de la pression, les esprits peuvent vite s'échauffer. Les tensions entre collègues se multiplient, ce qui nuit grandement à l'ambiance et à l'organisation de l'entreprise.

Tous ces facteurs mènent à un désengagement progressif des équipes qui cherchent alors à quitter l'entreprise. Pour limiter le turnover, nous vous conseillons de rester attentifs au moral de vos salariés.

Comment évaluer la pression subie par mes salariés : nos solutions

Observer sur le terrain

En tant que manager, vous êtes le garant du bien-être des salariés dans votre entreprise. Allez à leur rencontre pour savoir comment ils se sentent. Tenez-vous au courant des tâches en cours. Observez le comportement des employés et leur emploi du temps : prennent-ils des pauses, font-ils des journées de travail raisonnables ? Il est important d'être attentif aux signes de stress et de surcharge mentale.

Connaître leur ressenti par le biais d'entretiens et de questionnaires anonymes

Parfois, les salariés sont en souffrance mais ils n'osent pas en parler. Pour déceler des problèmes cachés, concevez des questionnaires anonymes afin d'inviter vos équipes à partager leur sentiment concernant leur charge de travail et leur niveau de stress.

Même s'il n'y a pas de problème, organisez des entretiens confidentiels avec vos salariés pour discuter de leurs préoccupations, de leurs défis et de leurs besoins en matière de gestion de la charge mentale. Ils pourraient vous donner des pistes d'amélioration auxquelles vous n'avez pas pensé. Les équiper avec les bons outils est primordial pour leur permettre de mener à bien leurs missions.

Leur donner les outils nécessaires pour s'organiser

En tant que chef d'entreprise, vous devez introduire les bonnes pratiques (notamment pour une bonne organisation et gestion de projet). Gardez vos employés engagés et motivés en leur donnant les bons outils pour s'organiser. Il en existe un certain nombre pour la gestion de projets en entreprise. Nous pensons par exemple aux outils de Microsoft Teams ou à la plateforme Trello. Donnez l'exemple en créant des listes de choses à faire réalisables et bien réparties. En divisant les missions entre les différents collaborateurs, et en optimisant la gestion du temps de chacun, vous limitez les sessions de travail intensif parfois privilégiées par certains employés pour fournir de gros résultats mais qui ne sont pas toujours bénéfiques.

S'inspirer de livres et de podcasts sur le sujet

De nombreux chercheurs et auteurs se sont déjà penchés sur le sujet du bien-être au travail et sur la charge mentale. C'est le cas notamment de Clément Poirier, un chercheur de l'université de Caen en psychologie sociale. Il a beaucoup écrit sur le burn-out, le bore out, et d'autres problématiques rencontrées par les entrepreneurs et les salariés. Lire ses articles peut vous aider à comprendre les comportements des salariés et à prévenir des situations de surcharge mentale.

Si les travaux des chercheurs vous semblent peu abordables, nous vous conseillons de vous tourner vers les livres et podcasts sur le poids de la charge mentale professionnelle. Il y a notamment le livre de Laurence Bourgeois, S'organiser au travail et alléger sa charge mentale pour les Nuls. Du côté des podcasts, Radio France a consacré plusieurs épisodes de son programme "Grand bien vous fasse" à l'équilibre entre la vie et la vie perso. De quoi en apprendre plus sur la gestion de la charge mentale professionnelle sur le chemin du travail pour avancer des suggestions au sein de votre entreprise.

Lancer la conversation concernant la surcharge mentale

Selon nous, le meilleur moyen de diminuer la pression qui pèse sur les salariés est la communication. Lancez la discussion sur le sujet de la surcharge mentale. Invitez vos salariés à discuter de manière informelle pour qu'ils partagent leurs préoccupations mais également leurs astuces entre pairs. Un bon soutien entre collaborateurs est indispensable pour construire un environnement de travail sain.

Créer un environnement de travail sain et inclusif

Comment parler de charge mentale des employés sans aborder la culture d'entreprise. Le bien-être de l'équipe passe par la mise en place de bonnes pratiques. Commencez par des mesures concrètes simples : invitez vos salariés à prendre des pauses régulières, à marcher pour aller boire un verre d'eau, à prendre un peu l'air.

De plus, encouragez une culture de l'autonomie. La charge mentale des salariés provient souvent de la pression imposée par leurs supérieurs. L'impression d'être surveillé dans chacune de ses actions est source de stress. Ayez confiance en vos salariés et ils vous le rendront bien.

Un environnement de travail sain est un environnement qui prône la confiance, l'égalité et l'inclusion. Motivez les changements de comportement avec pédagogie pour faire de votre entreprise un lieu de travail qui donne envie à vos salariés de se surpasser, sans être surmenés.

Que fait Hiscox ?

Lorsque l'on est entrepreneur, la charge mentale est importante. C'est pourquoi Hiscox accompagne les professionnels avec des assurances adaptées à leur activité. En souscrivant à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle, vous bénéficiez d'une couverture pour les accidents et les dommages causés dans le cadre de votre activité. N'attendez plus, demandez votre devis à un conseiller Hiscox pour entreprendre en toute sérénité.