Entreprendre en region

Découvrez nos conseils pour entreprendre en région

Publié le 05/05/2023 15:44 | Mis à jour le 05/05/2023 17:18

Avec ses loyers deux à quatre fois moins élevés qu'à Paris, son rythme de vie moins stressant, ses nombreuses subventions et sa tension commerciale plus tempérée, la vie en région a de quoi séduire plus d’un travailleur indépendant en quête du lieu idéal pour implanter son activité. Vous avez pour projet d'entreprendre en région ? Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté !

S'installer au bon endroit

Certaines activités nécessitent des déplacements fréquents, ne serait-ce que pour rencontrer des prospects ou intervenir au sein des entreprises clientes. Si vous décidez d'entreprendre en région, vous devez donc soigneusement penser à l'endroit où vous allez poser vos valises.

S'installer dans un petit coin de campagne tranquille peut-être un projet particulièrement séduisant ! Assurez-vous tout de même de pouvoir vous y rendre ou vous déplacer simplement. L'accès aux transports, tel que pouvoir rejoindre rapidement un axe autoroutier ou une gare, est important pour ne pas vous couper d'une partie de vos prospects. Attention également à bien prendre en considération la qualité de la connexion internet, surtout si vous devez exercer une partie de votre activité à votre domicile. Pensez à jeter un œil du côté des espaces de coworking présents dans votre secteur géographique pour profiter d'un environnement de travail adapté, mais aussi pour rompre l'isolement propre à l’indépendance.

L'environnement de travail impacte beaucoup sur le bien-être et la performance. 

Ouvrir son entreprise en 2023 : quelle région française choisir ?

Toutes les régions de France accueilleront votre projet avec enthousiasme. En effet, la création d'entreprise est une source de dynamisme pour le territoire. Il est tout de même intéressant de prendre certains paramètres en compte au moment de choisir une région plutôt qu'une autre pour se lancer dans son projet entrepreneurial.

Les régions frontalières telles que la Franche-Comté, la PACA ou encore le Grand-Est peuvent se révéler particulièrement intéressantes pour commercer avec la Suisse, l'Italie ou encore l'Allemagne. De plus, la région toulousaine se distingue par son excellence dans l'aéronautique par exemple, alors que le Pays-de-la-Loire investit beaucoup en Recherche et Développement. Autre exemple, la région Bretagne met un point d'honneur à soutenir les start-up et l'innovation.

Ce type de projet peut également vous pousser à reprendre une entreprise déjà créée. Soyez à l'affût des opportunités en région : vous pourriez bien trouver l'entreprise idéale.

Saisir les opportunités en région

En reprenant une entreprise en région, vous donnez vie à votre projet entrepreneurial tout en redynamisant une zone. En effet, certaines zones rurales cherchent désespérément des repreneurs pour leurs commerces, sous peine de devoir tirer un trait sur ces lieux de vie. L'artisanat est par ailleurs un des vrais moteurs de nos régions.

Différentes plateformes disponibles sur Internet répertorient les offres de transmission d'entreprises. Pour les activités commerciales, les Chambres de commerce et d'industrie en région demeurent votre interlocuteur privilégié. Elles publient toutes les annonces d'entreprises à reprendre et travaillent également en collaboration avec la bourse d'annonces Transmission de BPI France.

Les CCI, chambres des métiers et de l'agriculture peuvent également vous aider pour les formalités administratives inhérentes à la création ou à la reprise d'une entreprise.

Quels sont les 3 types d'aides dont peut bénéficier le créateur d'entreprise ?

L'État et les régions ont mis en place des dispositifs d'aide à la création d'entreprise afin d'encourager les porteurs de projets, mais également d'attirer de nouveaux entrepreneurs.

Les offres d'accompagnement à l'entrepreneuriat

Ambitieux par nature, trait caractéristique du travailleur indépendant, vous ne souhaitez rien laisser au hasard. Dans ce cas, faites-vous accompagner ! En effectuant quelques recherches, vous remarquerez sans doute que les régions, les villes, les communautés d'agglomération et les CCI proposent le plus souvent des subventions et des offres d'accompagnement aux entrepreneurs qui font le choix de s'installer sur leur territoire. Il serait dommage de ne pas profiter de ce coup de pouce !

Par ailleurs, certaines structures peuvent vous aider à faire vos premiers pas dans l'environnement entrepreneurial tout en évitant un certain nombre de lourdeurs administratives inhérentes à la création d’entreprise. C'est notamment le cas du portage salarial qui s'apparente à un mélange de salariat et de travail indépendant où vous conservez une totale autonomie en matière de choix de clientèle, d’honoraires ou d’organisation. En échange du prélèvement de frais de gestion (calculés sur votre chiffre d'affaires), cette solution vous donne également l'opportunité de bénéficier d'une assistance juridique et administrative, et d'autres services dont la nature dépend du contrat qui vous lie à votre société de portage salarial.

Les subventions pour la création d'entreprise

  • L'ACRE

L'Aide à la Création ou à la Reprise d'Entreprise (ACRE) n'est pas réellement une subvention mais une exonération partielle de charges au début de l'activité. L'entrepreneur bénéficie également d'un accompagnement au cours des premières années de vie de sa structure.

  • Le CAPE

Le Contrat d'Appui au Projet d'Entreprise (CAPE) vous permet de bénéficier d'un accompagnement dans votre projet de création ou de reprise d'entreprise, ainsi que de moyens matériels et financiers. En échange, vous participez à un programme de préparation à la gestion d'entreprise.

Si les aides que nous venons de citer sont disponibles sur l'ensemble du territoire, certaines régions proposent des dispositifs supplémentaires, parfois cumulables, pour favoriser l'accroissement du tissu économique local. Nous pouvons citer l'exemple du dispositif "Entreprendre", disponible dans plusieurs régions.

Dispositif "Entreprendre" et chèques CREA : les régions à vos côtés

Dispositif "Entreprendre" en Nouvelle-Aquitaine

La région Nouvelle-Aquitaine souhaite accompagner les créateurs/repreneurs de TPE tout au long du cycle de vie de leur structure. Ainsi, toutes les personnes physiques ayant un projet de création ou de reprise de TPE dans la région peuvent bénéficier d'une aide à l'amorçage - une subvention de 4 000 à 10 000 € - ainsi que d'une aide au primo-développement. Cette dernière peut prendre la forme d'une subvention ou d'un prêt public.

Cette aide est conditionnée au suivi d'un parcours d'accompagnement en amont de l'immatriculation. De plus, il est nécessaire de présenter un projet avec un montage financier afin de candidater.

Les chèques CREA de la région Grand-Est

Les chèques CREA sont un dispositif d'accompagnement à la création d'entreprise proposé par la région Grand-Est. Ils s'adressent aux demandeurs d’emploi, aux jeunes de moins de 30 ans et aux salariés engagés dans la démarche "Démission-Reconversion". Différents pôles leur apportent l'accompagnement nécessaire pour réussir dans leur projet et renforcer les synergies entre les acteurs économiques de manière plus générale.

Prendre appui sur son réseau professionnel

Quand on veut réussir son activité indépendante, il est essentiel de se construire un réseau professionnel et de l'entretenir. Cette règle est valable aussi bien en région parisienne qu'en province où il peut être parfois difficile de se faire un nom. Heureusement, ce ne sont pas les réseaux d'entrepreneurs qui manquent pour rencontrer des professionnels, indépendants et patrons de sociétés. Reste à les identifier et en tirer parti ! De plus, si vous avez choisi le portage salarial pour mener votre activité, vous devriez pouvoir intégrer un réseau d'experts avec lequel il vous sera possible d'échanger, mais aussi de prospecter.

Développer sa visibilité locale

Comment faire connaître votre offre en région où les relais sont souvent moins nombreux et moins puissants qu'à Paris ? Commencez tout d’abord par créer une fiche Google My Business afin d’apparaître sur le fameux moteur de recherche lorsqu’une entreprise se met en quête de trouver un consultant correspondant à votre profil. Ne lésinez pas sur les informations pour vous assurer la meilleure visibilité possible ! Et à inviter vos (futurs) clients à y mettre un commentaire après avoir fait appel à vous.

Participer à des évènements professionnels (colloques, salons, ...)

Si participer aux événements professionnels en tant que visiteur est un minimum, pourquoi ne pas apporter votre pierre à l’édifice en proposant de faire une conférence ou, mieux encore, en mettant sur pied votre propre salon professionnel afin de combler un manque au niveau local. Souvent contraints de se déplacer jusqu’à la capitale pour pouvoir réseauter comme il se doit et faire un minimum parler d’eux en dehors de leur territoire, vos pairs ne manqueront pas d’apprécier l’initiative ! Enfin, pensez également à vous rapprocher des associations professionnelles. Vous pourrez leur proposer votre aide de manière bénévole et ainsi participer à votre échelle au rayonnement du savoir-faire régional !

Et que fait Hiscox ?

En région comme à Paris, l'une des premières étapes après avoir créé son entreprise est de l'assurer. En couvrant votre entreprise dès son lancement vous pourrez entreprendre en toute sérénité. Rendez-vous sur notre site pour effectuer une estimation gratuite de votre couverture en fonction des risques relatifs à votre activité.

Votre estimation d'assurance

A propos de votre entreprise:

0 /Mois*
Devis en ligne
* Tarif indicatif. Offre soumise à conditions
X Fermer