Comment devenir coach sportif mode d'emploi

Comment devenir coach sportif : mode d'emploi

Publié le 17/08/2023 09:55 | Mis à jour le 28/08/2023 16:49

Vous rêvez d'aider les autres à améliorer leur condition physique et à se surpasser au quotidien ? Le métier de coach sportif est fait pour vous. Il s'agit d'un métier très enrichissant et très complet, qui mêle relations humaines, confiance, persévérance et patience. En totale reconversion professionnelle ou après avoir exercé en club sportif, vous avez envie de devenir coach indépendant ? Découvrez les différentes étapes pour devenir coach sportif à votre compte et comment vous orienter vers cette voie.

Être coach sportif : définition de la profession

Quel est le rôle du coach sportif ?

Un coach sportif accompagne une personne dans le développement de ses objectifs. Remise en forme, perte de poids, préparation physique, pratique d'un sport régulier... le coach s'adapte à son client. En effet, le client est le protagoniste absolu des séances avec ses besoins, ses désirs, ses peurs, et la volonté de les surmonter. Le coach n'enseigne pas, il ne fait que sensibiliser à travers une méthode et des questions. Vous souvenez-vous de Socrate et de l'art maïeutique ? « Chacun porte en lui le savoir ».

Le rôle d’un coach est donc bien de faire naître la meilleure version de ses clients pour qu’ils puissent réussir leurs projets. Cela passe par un accompagnement adapté qui les pousse à travailler sur leur force intérieure.

Quelles sont les qualités essentielles pour faire du coaching en sport ?

Avant d'être un bon coach, il faut d'abord être un auto-coach pour savoir vous écouter afin de dépasser vos limites. Voici une liste de qualités et compétences essentielles nécessaires pour devenir un coach professionnel :

  • L’empathie : en tant que coach, il faut parvenir à se mettre à la place de son client, à identifier ses pensées. On parle ainsi d’empathie cognitive quand on comprend les aspirations des clients pour répondre au mieux à leurs objectifs et leurs besoins. La bonne humeur va également de pair avec l'empathie.

  • La patience : en tant que conseiller sportif, le coach doit faire preuve de pédagogie dans l'accompagnement des personnes. Ceci vaut d'autant plus pour les clients qui effectuent une remise en forme. Il s'agit d'un processus qui prend du temps et le coach doit maintenir la motivation.
  • Aimer l'humain : il faut savoir être à l’écoute des autres et pouvoir les mettre en confiance pour comprendre précisément leurs aspirations.

  • L’organisation : un coach professionnel doit être proactif dans son organisation et la gestion de son planning.

  • Un bon esprit d’analyse : pour mettre en place des programmes qui répondent avec précision aux attentes spécifiques de ses clients.

  • Une capacité d’adaptation : pour gérer plusieurs clients avec des activités et parcours différents, il faut être apte à s'engager à 100 % avec chacun d’entre eux.

Aussi, une bonne connaissance de la psychologie peut être un atout très intéressant pour comprendre les situations dans lesquelles les personnes se trouvent. Le bien-être des clients est absolument essentiel dans la poursuite d'un programme sportif.

Combien gagne un coach sportif ?

Le salaire d'un coach sportif en France peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la situation géographique, le niveau d'expérience, la spécialisation et les qualifications. Les salaires peuvent également varier en fonction du type d'emploi, qu'il s'agisse d'un poste à temps plein ou à temps partiel, dans des cours individuels ou collectifs. Enfin, on constate une différence entre les coachs salariés de salles de sport et les coachs sportifs autonomes.

En général, le salaire d'un coach sportif en début de carrière se situe dans une fourchette de 10 à 20 euros de l'heure. Cependant, à mesure que votre expérience et vos qualifications augmentent, vous pouvez demander des taux horaires plus élevés. En tant que coach sportif expérimenté et spécialisé, vous pourrez même facturer plusieurs dizaines, voire des centaines d'euros de l'heure.

Si vous pensez avoir les qualités requises et que l'accompagnement sportif vous plaît, n'hésitez plus, devenez coach sportif indépendant !

Se former pour être coach sportif indépendant : quels diplômes privilégier ?

Selon le domaine d'activité, l’exercice d'une activité de coach ne nécessite pas toujours de diplôme obligatoire ou de formation spécifique... Mais dans le domaine du sport, c'est primordial ! En effet, sans une formation de coach sportif appropriée, l'intégrité physique des pratiquants peut être mise en danger.

Deux diplômes préparent au métier de coach sportif : le Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) et la licence universitaire Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

Obtenir un BPJEPS

Vous pouvez devenir coach sportif en obtenant le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport). Le BPJEPS est un diplôme reconnu en France qui atteste de vos compétences pour exercer en tant que professionnel dans le domaine du sport et de l'éducation physique.

Avec le BPJEPS, vous pouvez choisir la mention "Activités de la Forme", qui est souvent privilégiée par ceux qui souhaitent devenir coach sportif. Ce diplôme vous permettra d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires en matière d'entraînement sportif, de préparation physique, de programmation d'exercices, d'encadrement des séances et de sécurité.

Ce qui est intéressant avec le BJEPS, c'est qu'il ne vous prépare pas seulement au métier de coach sportif. En effet, vous bénéficierez d'une formation d'encadrement d'enfants et d'adolescents. Cela peut être utile si vous décidez un jour de faire une pause dans votre carrière de coach sportif. Vous pourrez alors vous tourner vers les métiers d'éducateur sportif, d'entraîneur sportif dans des clubs amateurs ou encore d'animateur de loisirs sportifs.

De plus, il est important de souligner que le BPJEPS constitue une base solide, mais pour réussir en tant que coach sportif, il est également crucial de développer des compétences supplémentaires telles que la communication, la gestion des clients, la planification des séances d'entraînement et la compréhension des besoins individuels. En continuant à acquérir de l'expérience et à vous former régulièrement, vous pourrez évoluer en tant que coach sportif compétent et professionnel, en offrant des services de qualité à vos clients.

Le BPJEPS n'est pas le seul chemin pour devenir coach sportif. D'autres formations et certifications sont également reconnues dans le domaine du coaching sportif. C'est le cas notamment de la licence universitaire STAPS.

Suivre une licence universitaire STAPS

Suivre une licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) peut être bénéfique pour devenir coach sportif pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, les étudiants acquièrent des connaissances théoriques approfondies. La licence STAPS offre une formation complète sur les sciences du sport, y compris en physiologie, en biomécanique, en psychologie du sport, en nutrition, en gestion de projet, etc. Ces connaissances théoriques sont essentielles pour développer des programmes adaptés aux besoins des clients.

En licence STAPS, vous acquerrez une très bonne connaissance de l'anatomie humaine. Cela est indispensable notamment pour les exercices de renforcement musculaire. Le coach doit être en mesure de proposer les bons exercices pour travailler chaque partie du corps. Des connaissances en anatomie sont également utiles pour prévenir d'éventuelles blessures. En plus d'être un bon tremplin pour devenir coach sportif, la licence STAPS offre une bonne base pour s'orienter vers des postes à dimension médicale comme kinésithérapeute sportif par exemple.

Outre les connaissances théoriques, une licence STAPS permet aussi de développer des compétences pratiques dans divers domaines sportifs. On parle ici de l'apprentissage de différentes techniques d'entraînement, de l'organisation et de la gestion de séances d'entraînement, de l'évaluation des capacités physiques, etc.

Si vous souhaitez vous lancer à votre compte, l'obtention d'une licence STAPS, formation universitaire reconnue, peut vous faire gagner en crédibilité. Les employeurs et les clients potentiels sont parfois plus enclins à faire confiance à un coach ayant une formation académique solide dans le domaine du sport.

Enfin, profitez de votre formation en STAPS pour vous construire un réseau de professionnels du domaine sportif. Ce réseau peut être précieux pour établir des contacts, trouver des opportunités d'emploi et continuer à se former tout au long de votre carrière.

Comment devenir un fitness coach sans passer ces diplômes ?

Par le passé, aucun diplôme n’était nécessaire pour exercer le métier de coach sportif. Aujourd'hui en France, il est interdit d'exercer le métier d'éducateur sportif sans être titulaire d'une certification professionnelle reconnue par l'État.

Beaucoup commencent à se former de manière autodidacte en se familiarisant avec les principes de l'exercice physique, de la nutrition et de l'anatomie avec des ressources telles que des livres, des cours en ligne et des vidéos éducatives, avant de vouloir se lancer et se former pour exercer l'activité.

Il est souvent important de gagner de l'expérience pratique en coachant des personnes de votre entourage, puis s'impliquer dans la communauté du fitness en participant à des événements et en vous joignant à des groupes locaux, ainsi que sur les réseaux sociaux. La passion, l'engagement et l'amélioration continue sont essentiels pour réussir en tant que coach fitness indépendant. Tentez de trouver des locaux où vous établir, afin d'éviter les déplacements. Pensez aussi à rejoindre des incubateurs qui vous permettront de vous lancer en tant que coach auto-entrepreneur.

Exercer la profession de coach sportif sous le statut d'auto-entrepreneur

Le métier de coach sportif est particulièrement enrichissant, notamment de par le côté humain qu'il présente. En l'exerçant en tant qu'auto-entrepreneur, vous aurez la liberté de choisir votre lieu et votre rythme de travail, ainsi que votre spécialisation.

Avant de profiter de cette liberté, il y a tout de même quelques étapes à suivre pour créer sa micro-entreprise de coaching :

  1. Monter son business plan : Élaborez un plan qui détaille votre offre de services, votre marché cible, vos tarifs, vos objectifs commerciaux, etc. Identifiez également les ressources et les équipements nécessaires pour démarrer votre activité. Cela vous aidera à y voir plus clair pour atteindre vos objectifs plus rapidement. Découvrez nos 10 conseils pour monter un business plan efficace.

  2. Déterminer votre statut juridique : La plupart des coachs sportifs indépendants choisissent le statut d'auto-entrepreneur. Ce régime simplifié est adapté aux petites entreprises et offre des avantages en termes de formalités administratives et fiscales.

  3. S'enregistrer : Effectuez les démarches nécessaires pour vous enregistrer en tant que micro-entrepreneur. Cela implique notamment l'inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS).

  4. Obtenir votre carte professionnelle obligatoire : Demandez votre carte sur le site des Etablissements des Activités Physiques et Sportives ou auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

Une fois que votre micro-entreprise est créée, il est temps d'explorer les différents domaines du coaching sportif pour trouver celui qui vous intéresse le plus. En effet, le métier de coach se décline à l'infini.

Coach personnel, à domicile, en ligne... un métier qui se décline à l'infini

Le meilleur domaine d’activité pour faire du coaching est celui qui vous anime et sur lequel vous vous sentez capable de partager une réelle expertise. Après avoir choisi votre domaine de prédilection, vous devrez jouer la carte de la différenciation et cela passe notamment par la bonne expression de votre proposition de valeur.

Dans le domaine du coaching sportif, vous avez l'embarras du choix. Certains préfèrent être coach personnel et se concentrer sur les besoins d'un seul client à la fois, que ce soit en tant que coach- sportif à domicile ou en salle. D'autres préfèrent l'engouement de cours collectifs. Il y a également un autre créneau à prendre en compte : celui des coachs en ligne. Bon nombre de conseillers sportifs proposent désormais leurs services sur les plateformes digitales comme YouTube ou sur leur propre application.

Quelle que soit la spécialisation ou le lieu d'exercice que vous choisissez, il faut garder à l'esprit que l'expérience pratique et le développement continu sont des éléments clés pour réussir en tant que coach indépendant. Continuez à vous former et à vous tenir à jour des dernières tendances pour maintenir votre expertise. Vous pourrez évoluer en tant que coach compétent et offrir des services de qualité à vos clients.

En outre, vous pouvez envisager de suivre des formations complémentaires dans des domaines connexes pour enrichir vos compétences et votre pratique. Cela ne fera qu'améliorer les services que vous proposez. Vous gagnerez certainement de nouveaux clients et de nouveaux revenus par la même occasion.

Quel est le salaire moyen d’un coach sportif indépendant ?

Votre salaire dépendra principalement de votre capacité à développer votre activité et trouver de nouveaux clients, il évoluera au fur et à mesure de votre expérience. En moyenne, vous pourrez gagner entre 80 à 200 euros de l'heure pour accompagner une personne dans la réalisation de ses objectifs.

Il est toutefois important de noter que le coach sportif peut être amené à travailler tard le soir et le week-end. En effet, il doit s'adapter à l'emploi du temps de ses clients, souvent disponibles sur ces créneaux-là.

Plus vous offrez de disponibilités, plus vous aurez de chance de convaincre les prospects.

Prospecter pour trouver ses premiers clients en tant que coach professionnel

Pour trouver vos premiers clients en tant que coach professionnel, plusieurs stratégies s'offrent à vous. Commencez par définir votre client idéal en identifiant ses besoins, intérêts et caractéristiques. Ensuite, exploitez votre réseau personnel en partageant votre activité de coaching avec vos amis, votre famille et vos connaissances.

Pour attirer vos premiers clients, proposez des séances gratuites ou à prix réduit afin qu'ils puissent découvrir votre style de coaching. Participer à des événements, des conférences et des salons vous permettra de rencontrer des clients potentiels et de développer votre réseau professionnel. N'hésitez pas à établir des partenariats avec d'autres professionnels complémentaires à votre domaine et à publier du contenu de qualité sur votre domaine d'expertise.

Enfin, soyez persévérant et proactif dans vos efforts de prospection, en recherchant activement des opportunités et en restant constant dans vos actions. En associant ces stratégies à une forte présence en ligne, vous augmenterez vos chances de rencontrer votre public en tant que coach professionnel.

Gagner en visibilité en ligne pour élargir sa clientèle

Les médias sociaux sont également des outils puissants pour créer une présence en ligne et partager du contenu pertinent. Pensez à créer un site web professionnel qui met en valeur vos services et votre expertise.

Par ailleurs, les réseaux sociaux professionnels, tels que LinkedIn, sont un excellent moyen de trouver ses premiers prospects. Assurez-vous d'être régulièrement actif et d'interagir avec d'autres professionnels pour être le plus visible possible.

Invitez vos clients réguliers à donner leur avis sur votre travail. Les témoignages et les recommandations de clients satisfaits renforceront votre crédibilité. Les retours clients sont une bonne preuve des bénéfices de votre coaching aux yeux de nouveaux prospects.

Comment construire une relation de confiance à long terme avec ses clients ?

Les clients vous font confiance si vous les aidez à obtenir ce dont ils ont besoin. La confiance se construit avec le temps et des résultats. N’est pas coach qui veut.

Pour construire une relation de confiance à long terme avec vos clients en tant que coach sportif, il est primordial d'être à l'écoute active de leurs besoins, préoccupations et objectifs. Il faut également pouvoir répondre de manière attentive à leurs questions. Dans ce but, établissez une communication claire et transparente, en expliquant les programmes d'entraînement et en fournissant des réponses détaillées.

Lors des séances, montrez-vous professionnel et engagé, respectez les horaires convenus et partagez votre expertise. Personnalisez les séances d'entraînement en fonction des capacités et préférences individuelles de chaque client. Encouragez-les et motivez-les régulièrement, en célébrant leurs succès et en fixant des objectifs réalistes. Assurez-vous de faire un suivi régulier de leurs progrès, tout en respectant leur vie privée et en maintenant la confidentialité. En développant une relation de confiance et authentique dans un environnement confortable, vous garantirez la fidélisation de vos clients.

Convaincus ? Vous souhaitez entreprendre une reconversion professionnelle pour commencer une carrière de coach indépendant ? Nous avons l’article qu’il vous faut pour réussir votre reconversion professionnelle.

Hiscox protège votre activité de coach sportif

Vous êtes un futur coach sportif ? N’oubliez pas de protéger votre activité avec notre assurance professionnelle coach sportif. Celle-ci vous permet de faire face aux imprévus et d'exercer votre métier de coach professionnel en toute sérénité.

En effet, l’apport de la responsabilité civile professionnelle pour une activité d’indépendant n’est plus à démontrer. Vous bénéficierez par exemple de la prise en charge des frais médicaux liés à un dommage corporel survenu lors de votre activité de coach professionnel. En cas de litige avec un client, nous vous proposons également un accompagnement juridique adapté. Prenez dès maintenant contact avec un conseiller Hiscox en appelant le 0 800 60 20 16 ou sur notre site internet pour y souscrire.