L'entrepreneure du mois : Marion Ozanne-Breda

se lancer agence événementielle

L'entrepreneure du mois : Marion Ozanne-Breda

31 janvier 2019
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Crédit photo : Lucile Pescadère

Ce mois-ci, c’est Marion Ozanne-Breda qui est notre entrepreneure du mois. Elle est la fondatrice de l’entreprise Parallèle (external link), une agence d’événementiel peu commune, puisqu’elle intègre un laboratoire de créativité. Elle propose aux entreprises des événements créatifs, hors du commun et sur-mesure.

Quand et comment as-tu créé ton entreprise ?

J’ai créé Parallèle en novembre 2017, avec un statut de micro-entrepreneure, et la société en août 2018. Pendant les 9 premiers mois, j’ai jonglé entre mon activité salariée et Parallèle. En voyant que le concept avait du succès, je me suis lancée à fond dedans. En effet, avant de tout lâcher pour ce projet, je voulais me laisser du temps pour me créer un réseau, pour tester mes idées d’événements. Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs, qui m’ont toujours encouragée à entreprendre et à ne pas me fermer des portes. Je pense avoir toujours su que j’avais également envie de monter mon entreprise, et l’événementiel m’a toujours beaucoup intéressée. Ne trouvant pas ce que je voulais dans le monde du travail, je me suis donc dit que j’allais créer mon propre job.

Quel est le concept de Parallèle ?

L’idée est de créer des événements hors du commun et sur-mesure. En en parlant avec mes proches, je me suis rendue compte que cela les intéressait, et ils ont été mes premiers clients. Aujourd’hui, ma clientèle est constituée d’entreprises, qui me consultent pour leurs team-buildings et autres événements internes. Le nom « Parallèle » vient du côté « monde parallèle », de cette idée de proposer des expériences parallèles, différentes, étonnantes. Aujourd’hui, on propose plusieurs concepts, dont l’escape game culinaire (lors duquel les participants résolvent des énigmes pour dîner) et les dîners attendus (pour allier l’art et la gastronomie, dans des lieux secrets). Ce qui me plait c’est vraiment d’être dans le sur-mesure pour les entreprises, d’explorer de nouvelles idées créatives.

As-tu des associés ?

Je n’ai pas d’associé à l’heure actuelle. Je pense ne pas avoir encore rencontré la bonne personne. Mais même si c’est moi qui porte le projet toute seule, j’ai beaucoup de personnes autour de moi pour me soutenir et pour collaborer lors des événements puisqu’elles ont des compétences très complémentaires aux miennes. En rencontrant d’autres entrepreneurs, il est facile de se faire des contacts. Ceux-ci te recommandent de rencontrer d’autres personnes faisant partie de leurs cercles, et de fil en aiguille, on se fait un réseau. J’ai également rencontré de nombreuses entrepreneures grâce à une association lyonnaise, Lady Boss. Note : si vous cherchez un associé pour vous suivre sur votre projet entrepreneurial, vous pouvez consulter notre article dédié : « Entrepreneuriat : 4 règles d’or pour choisir son associé ».

Te rémunères-tu avec ton activité entrepreneuriale ?

Je ne me rémunère pas encore avec les revenus de Parallèle. Je préfère réinvestir mes bénéfices dans les activités de l’entreprise. Mon but aujourd’hui est de pouvoir faire grossir mes équipements, et de me rémunérer dès ma deuxième année d’activité.

Quels challenges as-tu rencontré en montant ton entreprise ? Quels conseils peux-tu donner à ceux qui se lancent ?

Quand j’ai monté ma boîte, les difficultés que j’ai rencontrées ont été pour la plupart d’ordre administratif. J’ai commencé avec le statut de micro-entreprise quand j’étais salariée, ce que je conseille totalement quand on est en phase de test d’un concept. Je suis maintenant en SASU, ce qui est plutôt conseillé pour les deux premières années d’activité (selon votre domaine d’activité bien sûr). J’ai été accompagnée sur le choix du statut juridique de mon entreprise et sur la rédaction de mes CGV par Captain Contrat (external link). Et je suis passée par Hiscox pour assurer Parallèle contre tous les risques auxquels on s’expose en exerçant dans le domaine de événementiel.

Quelles sont les difficultés à créer sa propre entreprise ?

Souvent, les difficultés que l’on rencontre en montant son entreprise sont émotionnelles. On vit des montagnes russes d’un point de vue psychologique. Il faut s’accrocher et bien s’entourer, prendre et appliquer les conseils qui nous sont délivrés par les personnes qui sont déjà passées par là. La gestion du temps est aussi un gros challenge. Quand on se lance dans une telle entreprise, on a tendance à s’y consacrer à 100%. Je travaille beaucoup, mais j’essaye de me réserver du temps pour déconnecter. Je fais du yoga, ça me permet de me calmer. C’est important de trouver la balance entre vie professionnelle et vie privée. Je suis également abonnée à une newsletter qui s’appelle La Vraie Dose (external link). Celle-ci s’adresse aux entrepreneurs qui débutent, et leur apporte de la motivation et du soutien. Si je peux donner un conseil à ceux qui se lancent dans l’entrepreneuriat, je leur dirais d’y aller, d’oser se lancer ! D’agir plutôt que de passer un an à pondre un business plan ou à chercher l’idée parfaite ou l’associé idéal. Vous apprendrez de vos réussites comme de vos échecs. Soyez également très à l’écoute de vos clients, car ce sont eux qui vous donneront les meilleurs conseils pour ajuster votre offre. Merci Marion pour cette interview ! Vous pouvez retrouver Parallèle sur son site internet (external link), sur Facebook (external link), Instagram (external link) et Pinterest (external link).

Le conseil Hiscox :

Votre projet lancé, il vous faut le cadrer et vous protéger des risques liés à votre activité. Grâce à une responsabilité civile professionnelle, mettez toutes les chances de votre côté. Découvrez nos offres dédiées et réalisez votre devis en ligne sur notre site.    

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >