Nourrir sa vision stratégique avec l’Open Data

Nourrir sa vision stratégique avec l’Open Data

Nourrir sa vision stratégique avec l’Open Data

15th octobre 2020
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

Les données sont incontournables en entreprise pour mesurer les résultats et nourrir la vision stratégique des entrepreneurs. 81% des décideurs estiment que les données sont précieuses pour le succès global de leur entreprise selon la dernière étude commanditée par Splunk, fournisseur de la plateforme Data-to-Everything. Les termes Big Data, CRM ou encore de Data Management sont passés dans le vocabulaire courant. Cependant, cette même étude montre que seules 14% des entreprises sont préparées pour l’ère des données. Pire, 57% des décideurs estiment que le volume de données à traiter augmente plus vite que la capacité de leur entreprise à le gérer. 

Faites-vous partie de cette catégorie ? Gaël Philippe, CEO de Datasulting, vous livre ses conseils pour bénéficier de la quantité vertigineuse de données accessible gratuitement.  Découvrez tout le potentiel de l’open data et les intérêts bien souvent méconnus de ce type de données pour les entrepreneurs.

 

L’Open Data, c’est quoi ?

On appelle Open Data une donnée libre d’accès sur Internet. Elle peut être utilisée et partagée par tous les utilisateurs. La plupart du temps compilées dans des bases de données, vous pouvez télécharger directement ces données ouvertes sans pour autant vous enregistrer ou échanger vos coordonnées. 

A ses débuts, à l’aube des années 2000, l’open data était principalement utilisée par les développeurs informatiques pour récupérer des lignes de code disponibles gratuitement lors d’hackathons. Elles permettaient aux équipes de gagner du temps pour développer des logiciels ou des applications en un temps record. 

Au fil des années, l’utilisation de l’open data s’est répandue aux autres secteurs. On peut regrouper les usages de l’open data en entreprise en deux grandes catégories : 

  • Nourrir les bases de données avec des informations qu’il aurait été impossible de générer ou obtenir autrement.
  • Partager une partie de ses données à ses clients, ses partenaires ou même ses prospects, sans contrepartie payante. Un exemple concret pour une entreprise est de partager en temps réel ses informations à propos de ses stocks de matières premières avec ses fournisseurs pour éviter une rupture. 

Sans le savoir, vous avez sûrement déjà utilisé l’open data pour une étude de marché ou un projet d’entreprise !

Ces éléments factuels sont des points de repère pour permettre aux décideurs une prise de décision stratégique éclairée. Par exemple, un client de Datasulting cherchait une solution pour réduire le temps d’attente de ses visiteurs munis de billets achetés en ligne. L’open data a permis de déterminer une liste de facteurs qui influencent la fréquentation de leur cible tels que la météo ou les événements concurrents pour comprendre les variations d’affluence. Une fois ces informations collectées, le client a pu les croiser avec ses propres informations (nombre de billets vendus par jour, lancement de nouveautés...). Sur la base de ces données enrichies il a pu simuler la fréquentation de son établissement en fonction de ces critères d’influence, réaliser des projections de sa fréquentation à l’aide de méthodes de Machine Learning et optimiser son organisation pour améliorer la prise en charge des visiteurs. En savoir plus sur cet exemple.

 

L’open data, comment ça marche ?

Tout d’abord, il est important de préciser que tous les entrepreneurs peuvent utiliser l’open data sans contrainte de taille ou de domaine d’activité. 

Entrepreneur, voici les cinq questions à vous poser pour exploiter le plein potentiel de ces données :

1. Quel(s) problème(s) / solution(s) identifiée(s) ? 

Déterminer précisément pourquoi vous avez besoin de ces informations supplémentaires et les usages des autres acteurs de votre domaine : 

« comment mes concurrents ou autres acteurs de mon marché apportent les réponses aux questions que je me pose ou que mes clients se posent aujourd’hui ? »

« ai-je besoin de ces données pour prospecter ? enrichir votre base de données clients ? lancer un nouveau produit ou service ? alimenter une étude ?  »

2. Où trouver des données ouvertes ? 

Le secteur public propose des jeux de données publiques qui proviennent de nombreuses sources : les communes, les agglomérations, les régions ou même à l’échelle nationale. Les entreprises sont encouragées à utiliser ces données pour proposer aux citoyens des expériences qui répondent au plus près de leurs besoins, notamment au travers d’usages digitaux. 

La majorité des sources open data proviennent d’institutions nationales telles que le site SIRENE.fr qui permet de collecter des données assez riches sur les entreprises ou bien l’INSEE pour affiner vos connaissances sur un marché, vos clients, vos prospects, et d’agir en conséquence.

Les grands groupes tels que la SNCF, l’Aéroport de Paris ou encore des banques comme la BPCE ouvrent également un certain nombre de données. Cependant, plus le nombre de données sont importantes, plus il faut prendre du temps pour les trouver et les nettoyer. Bien souvent, elles ne sont pas exploitables immédiatement et demandent un retraitement préalable.

Particuliers comme entreprises, ces données ne sont pas soumises à des restrictions. Vous êtes libres de modifier, combiner et utiliser ces données quels que soient les usages, même à des fins commerciales. 

En effet, elles comportent des données statistiques sociodémographiques qui peuvent aider les entreprises sur de nombreux sujets : développer un business model, comprendre sa cible, définir sa zone de géolocalisation, développer de nouveaux produits...

3. Comment les utiliser et quel est le degré de difficulté ?

Avant même de commencer à collecter des données, il est essentiel d’anticiper comment vous allez collecter les informations et évaluer la pérennité de collecte de ces sources de données. Attention, cette étape peut nécessiter l’aide d’un expert ou un cabinet de conseil spécialisé dans le traitement et la valorisation des données. Le traitement des open data implique également une phase de nettoyage, voire de réorganisation des informations collectées. En effet, les données ne sont exploitables qu’après une préparation minutieuse et un enrichissement optimal.

Pour l’open data, l’enjeu est de sécuriser puis maintenir le service de collecte de ces données qui, rappelons-le, sont libres et donc sans garantie de service pérenne.

Par ailleurs, faites attention aux cyber-risques lorsque vous cherchez des open data. Nous ne le répéterons jamais assez, mais un seul cyber-accident peut mettre en danger la santé de votre entreprise. Pour éviter toutes déconvenues, vérifiez la sécurité de vos sources de données et soyez prudents lorsque vous téléchargez des fichiers. Pour en savoir plus sur toutes les bonnes pratiques en matière de cybersécurité.

4. Ai-je les compétences pour me lancer seul ou un accompagnement est-il nécessaire ?

Seul ou accompagné l’open data est à la portée de tous les entrepreneurs. Certaines données peuvent être plus difficiles à récupérer que d’autres. C’est pourquoi, Datasulting a développé des outils permettant de réaliser ce type d’opérations pour le compte de Data Scientists, de sociétés qui souhaitent rapidement utiliser de l’open data ou encore des données scrappées (soit l’extraction de données qui proviennent d’un site web dans un fichier excel) pour répondre à leurs besoins.

D’ici à la fin de l’année 2020, l’entreprise Datasulting va d’ailleurs mettre en place un service accessible aux TPE et PME qui permet notamment d’exploiter des Open Data sans avoir besoin d’être un as de la collecte et du traitement de données. 

Ce service permettra d’enrichir les bases de données CRM, de créer des fichiers de prospection, d’étoffer des études de marché... Restez aux aguets ! Pour rester informé(e), inscrivez-vous à la Newsletter de Datasulting.

5. Combien va coûter l’activation et pour quels gains / bénéfices possibles ?

On le sait, le temps et les ressources d’un entrepreneur sont limités. Avant de se lancer dans un tel projet, assurez-vous d’être en mesure de le mener jusqu’au bout et qu’il sera bénéfique pour votre entreprise. 

 

Les données sont donc la clé pour comprendre les habitudes et les attentes de vos clients. Associez l’open data aux données de votre entreprise pour nourrir votre vision stratégique et les transformer en opportunités d’affaires. 

 

Expert dans votre domaine vous souhaitez partager votre expertise avec la communauté ? Envie de nous faire part de votre expérience ? Nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez la rédaction à l’adresse [email protected] ou bien sur Twitter @Hiscox_fr

Votre estimation d'assurance

A propos de votre entreprise:

0 /Mois*
Devis en ligne
* Tarif indicatif. Offre soumise à conditions
X Fermer
Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >