Les 4 conseils pour se lancer comme agent commercial immobilier

Les 4 conseils pour se lancer comme agent commercial immobilier

Les 4 conseils pour se lancer comme agent commercial immobilier

28th avril 2021
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

Le nombre de professionnels intéressés par le secteur de l’immobilier ne cesse d’augmenter, en particulier dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Le statut d’agent commercial immobilier indépendant permet de gérer son temps et de trouver un certain équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

On ne dénombre pas moins de 38000 agents mandataires ou commerciaux titulaires de ce statut en France. Sophie Droller-Bolela, dirigeante de notre partenaire Immo-formation.fr partage avec vous quelques conseils et informations utiles pour vous lancer sereinement.

4 choses à savoir sur le statut d’agent commercial immobilier

Débuter en tant qu’agent commercial indépendant ne nécessite pas forcément d’être affilié à un réseau de mandataires indépendants

L’affiliation à un réseau de mandataires peut être envisagé pour les nouveaux venus dans la profession, elle offre en complément un encadrement et une certaine sécurité. Ce n’est pourtant pas le choix que tous les agents commerciaux font, révèle Sophie Droller-Bolela, directrice d’Immo formation.

En effet, certains vont préférer travailler auprès d’une agence immobilière physique pour créer un lien de proximité avec l’agent immobilier porteur de la carte Hoguet et l’ensemble de son équipe. Ceux qui choisissent ce mode d’installation y trouvent l’avantage de pouvoir s’entretenir avec des personnes expérimentées de manière fluide et récurrente.

L’agent commercial immobilier indépendant n’est pas salarié de l’agence avec qui il a signé un contrat d’agent indépendant. Malgré tout, nous y trouvons très souvent des clauses d’exclusivité en termes d’activités. L’agence a la possibilité de dédier un agent commercial à un secteur géographique défini, ce qui permet aux indépendants le développement de leur chiffre d'affaires personnel. Ce principe limite la relation d’exclusivité entre l’agence et son commercial indépendant.

A terme, si l’agent commercial immobilier ne souhaite plus travailler pour une agence, il peut mettre fin à la relation contractuelle, tout en respectant un préavis.

Il est possible de devenir mandataire immobilier avec un statut d’auto-entrepreneur (micro-entreprise)

Si vous souhaitez vous installer, sachez qu’il faudra d’abord choisir son statut puis souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour agent commercial indépendant. Ces deux conditions sont essentielles pour démarcher votre futur réseau ou encore les agences immobilières avec lesquelles vous pourrez collaborer.

Le statut choisi par les agents commerciaux ou mandataires immobiliers est très souvent celui d’auto-entrepreneur, il offre l’avantage d’une fiscalité et une comptabilité simplifiée. Pour cela, il suffit de faire une simple déclaration d’activité sur le site net-entreprise et une inscription obligatoire au Registre Spécial des Agents Commerciaux.

Une fois enregistré, vous recevrez une confirmation avec un numéro de Siren et Siret. C’est la dernière étape pour ensuite débuter officiellement votre activité d’agent commercial indépendant. Notons, toutefois que le choix du code NAF c’est-à-dire du code d’activité doit être fait avec soin, car il revêt son importance en matière de prise en charge de formations obligatoires.

Au terme de ces étapes, en tant qu’agent commercial, vous pourrez signer un contrat avec une agence immobilière. L’agent immobilier auquel vous serez rattaché fera une demande de carte d’habilité en son nom vous donnant le pouvoir de s’entremettre, négocier ou s’engager pour son compte.

La dernière formalité est l’intervention de la CCI, qui est en charge de la délivrance de ces cartes, et qui vérifiera simplement que vous êtes habilité, que vous n’avez fait pas l’objet d’une incapacité ou d’une interdiction d’exercer auprès du Casier Judiciaire National (bulletin n°2).

La formation pour renforcer et développer ses compétences est la clé pour devenir un bon agent commercial immobilier indépendant

S’installer en tant qu’agent commercial immobilier ne nécessite pas d’avoir de l’expérience dans le secteur ni d’être titulaire de diplôme spécifique. Cependant, il conviendra au cours de l’activité de développer certaines compétences.

C’est ce que rappelle, le code déontologie créé par un décret du 28 août 2015. En effet, ce texte impose aux titulaires de cartes professionnelles Hoguet de veiller à ce que leurs habilités quel que soit leur statut (salarié ou indépendant) réalisent leurs heures de formation obligatoires au sens de la loi ALUR.

Pour rappel, la loi ALUR du 24 mars 2014 impose dans le but de professionnaliser les agents mandataires ou commerciaux, que soient réalisées 14h de formation par an sur trois années consécutives. Ces formations doivent être en relation avec l’activité menée par l’agent indépendant. Il s’agira le plus souvent de formations ayant attrait à la transaction immobilière, l’étude de la pathologie des bâtiments et les méthodes de prospections physiques et digitales. En l’absence de pouvoir justifié d’avoir suivie ces 42 heures de formation, l’agent commercial immobilier ne pourra pas voir renouvelée son habilitation à exercer.

Prenez les bonnes habitudes dès le début de votre activité en prévoyant de vous former chaque année sans attendre l’écoulement de 3 années d’activité.

Le bon plan d’Immo formation : Pour ces formations, si l’agent commercial a bien inscrit son activité sous les numéros suivants 4611 Z - 4612B - 4613Z - 4614 Z - 4615 Z - 4616 Z - 4617 B - 4618 Z - 4619 B cela ouvrira un droit à la prise en charge de ces coûts annuels de formation.

L’indépendant en immobilier doit avoir les bons outils pour mener à bien sa mission

Démarrer une nouvelle activité nécessite de prendre en considération certains éléments pratiques comme le fait d’être doté d’outils spécifiques. Votre outil indispensable en tant qu’agent commercial immobilier est l’investissement dans un ordinateur portable rapide et fonctionnel afin de chasser les biens à vendre sur internet mais aussi rester en relation avec les mandants. L’objectif étant de leur établir des compte-rendu d’activité régulier pour les fidéliser au mieux.

Outre, cet aspect technique l’agent commercial indépendant pourra bénéficier d’un bureau au sein de l’agence avec laquelle il travaille et bénéficier des documents officiels nécessaires à son activité tels que :

- Des modèles de mandat exclusif, non exclusif

- Des cartes de visites

- Une boite mail au logo de l’agence avec laquelle il travaille

- Une formation continue adéquate 

Rappelons, que dans le cadre des relations avec le public, en tant qu’agent indépendant en immobilier, il est primordial d’indiquer clairement à votre clientèle que vous agissez en tant qu’indépendant et vous devrez vous interdire d’utiliser le terme d’agent immobilier, terme protégé depuis la loi Elan du 23 novembre 2018.

Nous espérons que cet article aura répondu à vos questions et donné envie de vous lancer comme mandataire immobilier. Pour en savoir plus sur cette profession et les services proposés par notre partenaire rendez-vous sur https://immo-formation.fr/