Blog post 16 03 Intérim définition conditions et risques

Intérim : définition, conditions et risques

Publié le 16/03/2023 09:48 | Mis à jour le 16/03/2023 10:05
Par:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

Peu importe la période, plein emploi ou crise économique, les entreprises ont toujours recours à l’intérim afin de répondre à leurs besoins. Certains métiers sont très sollicités dans ce domaine car l'activité est saisonnière mais cela est aussi utile en attendant un recrutement ou pour faire face rapidement à un élan d'activité.

Les métiers de l'intérim et leurs risques

Connaître ce statut, son fonctionnement et les risques associés permet de s'en servir de manière pertinente... Ou même de pouvoir se lancer en tant qu'agence de recrutement !

Définition : Que signifie "intérim" / un contrat d'intérim ?

À l’origine, l'intérim était l'intervalle de temps pendant lequel une fonction vacante dans une entreprise est exercée par une autre personne que le titulaire. Avec les années, le terme s'est popularisé pour définir un travail temporaire.

À quoi sert un contrat / une mission d'intérim ?

L’intérimaire est le travailleur salarié par une entreprise de travail temporaire dont les services sont loués auprès de différents clients. Il s'inscrit dans une "agence d'intérim" afin de proposer son profil, son expérience et sa disponibilité auprès des clients de l'agence.

L'entreprise utilisatrice de l'intérimaire exprime son besoin (mission d'intérim) d'un profil pour une mission et un temps déterminé auprès de l'agence, qui va ensuite la proposer et, après accord, faire un contrat de travail avec la personne qui va se rendre à l'entreprise utilisatrice.

L’agence d’intérim est l’employeur de l’intérimaire, et est donc responsable en tant qu’employeur.
L’entreprise utilisatrice devient « commettant » de l’intérimaire, et donc responsable des éventuelles fautes commises par l’intérimaire dans le cadre de sa mission.

Agence d'intérim, cabinet de recrutement, bureau de travail temporaire, entreprises ... : Des sociétés différentes ?

Il y a plusieurs termes qui permettent de parler du même type d'entreprise aidant à gérer l'intermédiaire entre l'entreprise en recherche d'une personne pour travailler et le travailleur intérimaire. Chaque entité gère le contrat d'intérim pour la société (pouvant aller de l'entrepreneur à la multinationale).

On parle de différents types de société :

  • Agence, cabinet, entreprise, bureau

Et de différentes nominations pour la notion de cadre de recrutement pour un travail temporaire :

  • d'intérim, de placement, de recrutement, de travail temporaire

Même si le terme d'agence d'intérim est le plus courant, tous les termes cités précédemment sont utilisés dans le domaine. 

La liste des postes et domaines populaires en tant qu'intérimaire en France

Le marché de l'intérim est divisé en plusieurs secteurs d'activité avec un large panel de métiers. Avec ou sans diplômes, grande métropole ou petite ville, les besoins sont toujours là. Chaque année, ce sont des milliers de candidats qui décrochent des missions d'intérim. En effet, le nombre d'entreprises utilisatrices qui font appel aux agences d'intérim pour leur besoin en recrutement en France ne cesse de croître.

La liste n'est pas exhaustive mais il existe des secteurs plus concernés par ce type de contrat :

  • Les métiers du BTP (Bâtiment et Travaux Publics)
  • Le secteur du transport et de la logistique
  • Le secteur de l’industrie
  • Le secteur des services
  • Le secteur de la grande distribution

Quel est le but et quels sont les avantages de l'intérim ?

Le but principal du contrat d'intérim est l'exécution d'une mission de travail temporaire qui correspondra plus généralement au remplacement d'un salarié, à l'adaptation à une augmentation de l'activité (même si on peut aussi augmenter sa productivité) ou à une temporalité de l'activité (tel que le travail saisonnier).

Pour l'employeur, les avantages sont :

  • Simplification du processus de recrutement
  • Réduction des formalités administratives
  • Aménagement des termes du contrat
  • Assurance d'un recrutement adapté

Pour l'intérimaire, c'est légèrement différent :

  • Rémunération plus important sur une période donnée
  • Flexibilité des périodes des missions
  • Diversification des expériences
  • Développement de son réseau

Il est évident que l'intérimaire doit pouvoir aussi gérer son réseau et sa réputation (comme le fait un entrepreneur), avec l'agence mais aussi avec les professionnels de son domaine (s'il souhaite notamment intégrer une entreprise en CDI sur le long terme).

Durée maximale, démission... : Comment fonctionne le travail en intérim ?

Normalement, la loi n’impose pas de durée minimale du contrat intérimaire. L'entreprise utilisatrice et l'agence peuvent donc fixer celle-ci librement, donnant lieu à des contrats à la semaine, ou même à la journée.

Par contre, la durée maximale (renouvellements compris) est par principe de 18 mois (sauf exceptions telles qu'un projet à l'étranger, une intervention urgente pour mesure de sécurité, attente d'un recrutement CDI ou formation en apprentissage).

Il existe aussi des règles à suivre pour tout renouvellement, comme un délai de carence entre deux contrats par exemple.

Démissionner ? C'est possible à l'initiative du travailleur, soit pendant la période d'essai sans motif particulier, soit en cas d'embauche en CDI, soit en cas de force majeure.

Côté employeur, il peut rompre le contrat de mission sous les conditions suivantes : pendant la période d'essai, en cas de faute grave du salarié ou en cas de force majeure.

Questions courantes : Intérim ou CDI ? Pourquoi l'intérim paye mieux ? 

Chaque statut possède ses avantages et peut convenir à un objectif précis ou un type de personnalité. Cependant, ce statut n'est pas toujours synonyme de manque de stabilité. Il existe ainsi la possibilité d'un CDI intérimaire : un CDI fait avec une agence d'intérim dans le cadre de placement sur des missions dans les entreprises utilisatrices, clientes de l'agence.

Sur une période donnée, l'intérim paye mieux. Les raisons sont simples : l'intérimaire touche une indemnité de fin de contrat de travail temporaire égale à 10 % de sa rémunération brute.

Les risques du domaine de l'intérim

Maintenant que tout est plus clair sur ce type de statut et contrat, il y a des éléments sur lesquels chacun doit porter son attention. Il faut évaluer les risques afin d'éviter certaines situations difficiles dans le cadre de ce type de contrat.

Pour le personnel intérimaire

De nombreux sont à prendre en considération pour chaque partie. Dans le cadre du travailleur intérimaire, plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • Facteurs liés au travail :

  1. Affectation à des tâches peu connues, parfois dangereuses ou pénibles, dans une organisation à découvrir
  2. Personnes peu qualifiées, peu investies dans l’entreprise,
  3. Mission très courte : en 2008, la durée moyenne des missions était de deux semaines et un quart d'entre elles n'ont duré qu'une seule journée.
  4. Informations incomplètes sur le lieu de sa mission et son contexte.
  • Facteurs liés à l’entreprise d’accueil partenaire :

  1. Volume important d’intérimaires, notamment dans l’industrie et le BTP,
  2. Besoins et demandes mal identifiés et peu précis adressés à l’agence d’intérim,
  3. Défauts de communication et de collaboration entre les entreprises utilisatrices et les agences
    d'intérim.
  • Facteurs liés à l’organisation de l'emploi :

  1. Un profil de poste peu défini : recrutement d'un intérimaire inadapté au poste, avec peu d'expérience ou des manques de connaissances nécessaires à la maîtrise des risques liés au poste,
  2. Les règles et repères changent à chaque mission. Il faut s’adapter à une équipe qui a sa propre manière de travailler, d’assurer sa sécurité et celle des autres,
  3. Lieu de travail non familier, dans une activité différente des expériences antérieures, avec des personnes inconnues, des habitudes et des modes de travail particuliers, des gestuelles ou des postures de travail spécifiques...

Pour l'employeur, agence et entreprise utilisatrice

Le recours au travail temporaire conduit l'agence d'intérim à conclure deux contrats : l’un avec le client utilisateur des salariés, communément appelé l’Entreprise Utilisatrice, et l’autre avec le salarié intérimaire, qui fixe les conditions de travail et encadre la mission réalisée au sein de l’Entreprise Utilisatrice.

La relation tripartite entre l’Entreprise de Travail Temporaire, son client et ses salariés, sur laquelle repose le travail intérimaire, complexifie le cadre légal à respecter et accentue, de ce fait, les risques juridiques tant pour l'agence que pour l’Entreprise Utilisatrice. 

En cas de manquement aux dispositions légales relatives au contrat intérimaire, les deux entités s’exposent à des risques de condamnation et des sanctions que ces dernières ne doivent pas négliger. 

Les cas les plus courants sont associés

  • au délit de prêt de main-d’œuvre illicite, qui signifie que l'intérimaire occupe un poste considéré comme permanent dans l'entreprise
  • au non-respect de l’obligation de sécurité, qui ne résulte pas uniquement des moyens mis en œuvre mais une obligation de résultat

Et que fait Hiscox ?

L'intérim est une problématique phare de nombreuses entreprises quelle que soit leur taille, mais dont les risques sont parfois méconnus. C'est pourquoi, en tant qu'expert de l'assurance professionnelle, spécialiste des petites entreprises et des indépendants, Hiscox assure aussi les sociétés d'intérim ou de placement de personnes. Les solutions d'assurance pour ce secteur d'activité sont disponibles via notre réseau de courtage.

Pour les autres risques auxquels peuvent faire face votre entreprise : rendez-vous sur notre site pour en savoir plus et établissez gratuitement votre devis. Nous sommes là pour vous soutenir et protéger votre activité.

Et n'oubliez pas... Envie de partager votre expérience avec notre communauté ? Envie de promouvoir votre entreprise ou votre expertise en donnant des conseils sur votre secteur d’activité ? Contactez la rédaction à l’adresse [email protected] ou bien sur Twitter @Hiscox_fr.