Noova : « L’innovation en France est en profonde mutation »

Noova : « L’innovation en France est en profonde mutation »

29 août 2016
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Thématique forte pour les entreprises, l’innovation est en France l’objet de toutes les attentions, notamment à travers la création de la French Tech. Si les hommes politiques investissent ce terrain, il existe également des plateformes, qui ont pour ambition de soutenir les startups. C’est le cas de  Noova, véritable vitrine en ligne des produits innovants d’autres startups. Nous nous sommes entretenus avec Emile Vucko, co-fondateur de Noova, qui est revenu pour nous sur les aspirations de la plateforme.  

Pouvez-vous vous présenter et décrire votre projet en quelques mots ?

Noova est un site internet qui propose des produits innovants, originaires du monde entier. L’objectif est de donner l’opportunité aux startups qui font le pari de l’innovation d’avoir un point de vente en ligne, d’obtenir de la visibilité et d’augmenter leur chiffre d’affaire. Chaque produit est sélectionné et testé afin de proposer ce qu’il se fait de mieux sur le marché.  

Pourquoi cette volonté de mettre en lumière d’autres entreprises ?

Tout part d’un constat sur le concept très à la mode de crowdfunding. De plus en plus de startups bénéficient de ces formidables outils de financement participatif. En revanche, une problématique se pose : Une fois l’étape de financement franchie, de quels moyens disposent ces startups pour commercialiser leurs produits ? La création d’une boutique en ligne représente un coût considérable que certaines jeunes pousses ne peuvent pas se permettre dès le départ. C’est à ce moment que la plateforme Noova trouve son utilité. Egalement, cela permet à certaines startups étrangères de vendre leur produit en France. La démarche est aussi un peu personnelle. Nous avions, avec mon associé, entamé un projet entrepreneurial qui n’a pas abouti. Cela nous a néanmoins permis de côtoyer un grand nombre de startups et donc de détecter ce besoin. Il nous paraissait intéressant de participer à leur soutien.  

Que pensez-vous des dynamiques d’innovations en France ?

Il est vrai que la France accuse pas mal de retard par rapport aux Etats-Unis. Les politiques d’investissements, de levée de fonds, sont poussées à un niveau nettement supérieur Outre Atlantique. En revanche, on remarque une réelle envie de soutenir l’innovation en France, notamment par une présence plus importante des pouvoirs publics. Par exemple, le doublement du soutien financier à l’innovation est un marqueur fort de cette volonté. Des initiatives, telles que la French Tech, témoignent aussi de l’implication de la France. Nous sommes dans une phase de mutation mais tout semble avancer dans le bon sens. Le nombre de startups innovantes Françaises au dernier CES de Las Vegas confirme ce dynamisme.  

Quelles sont les dernières innovations qui vous ont le plus marquées ?

J’ai été particulièrement marqué par l’Impression 3D en général. C’est une technologie qui se démocratise, et qui pourrait s’installer durablement dans nos habitudes. Les projets basés sur l’utilisation de drones laissent aussi entrevoir une perspective futuriste complètement inespérée il y a quelques années. Cela va très certainement ouvrir la voie à de nouveaux marchés, et donc pourquoi pas à de nouveaux types d’emplois portés par des startups.  

Quels conseils donneriez-vous à une startup qui souhaite mener un projet innovant ?

Je pense que posséder une base solide pour démarcher est indispensable pour démarrer un projet. Valider le potentiel de marché, s’assurer que les gens sont prêts à utiliser son produit ou son service en amont est aussi crucial. Une fois cette étape validée, utiliser des solutions de financement participatif, s’intéresser à l’acquisition de fonds est très important pour lancer son projet et avoir une courbe de croissance intéressante. D’autre part, le fait de se faire accompagner et de collaborer avec son environnement constitue un soutien considérable qu’il faut prendre en compte. Cela peut faire la différence.  

Quelles sont vos perspectives d’évolutions ?

Nous envisageons de développer la branche B to B de notre entreprise en proposant nos produits en quantités plus importantes à nos clients. L’amélioration continue de l’expérience de nos utilisateurs est un objectif important. Dans cette optique, une refonte de la plateforme avec une mise à jour du site en plusieurs langues est également prévue afin de s’internationaliser et d’ouvrir la plateforme à plusieurs pays d’Europe pour commencer.  

Enfin, en tant qu’entrepreneur, qu’attendez-vous d’une assurance professionnelle ?

Etant donné notre volonté de développer la branche B to B, nous attendons d’une assurance qu’elle puisse répondre à nos besoins de manière adaptée, et qu’elle puisse faire face aux imprévus de la commercialisation à plus grande échelle, notamment en matière de défaut de paiement. Merci à Emile de Noova pour cette interview ! Découvrez tous les produits innovants sur la plateforme ici.

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >