Le marché de l’art en ligne connaît une croissance annuelle de 68%

Le marché de l’art en ligne connaît une croissance annuelle de 68%

21 avril 2015
By:
Nicolas Kaddèche
Directeur Marketing et Communication chez Hicox
View bio
Nicolas Kaddèche

Diplômé du Magistère d’économiste statisticien et d’un DESS en statistiques et économétrie, Nicolas Kaddeche a commencé sa carrière au sein du groupe BNP Paribas au sein duquel il a acquis une expertise pointue du scoring et du CRM, du marketing et de la connaissance client. En 2011, il rejoint Inbox, société spécialisée dans le scoring et les études et applications CRM en tant que directeur de projet.

En 2015, Nicolas Kaddeche intègre les équipes d’Hiscox en tant que Responsable Marché Art et Clientèle Privée pour le marché français. En 2019 il prend la Direction Marketing et Communication d’Hiscox

La troisième édition du rapport Hiscox sur le marché de l’art en ligne confirme le développement du « click and buy » et la métamorphose de l’achat d’Art en une expérience multicanal. Ce marché atteint désormais une valeur estimée à 2,45 milliards d’Euros.

  • Cité par 63% des personnes interrogées, le retour sur investissement constitue l’une des principales motivations d’achat d’œuvres d’art en ligne,
  • La tendance du « click and buy » prend de l’importance grâce aux différentes possibilités de mise en relation et modalités d’acquisition qu’offrent les plateformes de vente en ligne,
  • Les médias sociaux influencent les décisions d’achat d’œuvres d’art : 24% des sondés affirment en effet que les informations postées par les musées, galeries et ateliers d’artistes ont eu un impact direct sur leurs décisions,
  • L’essentiel (84%) des transactions en ligne concerne des objets dont la valeur est inférieure à10 000 £ (14 000 €).

14498 - France - Online art trade report 2015 infographic[1][1]

Selon le rapport, la valeur du marché de l’art en ligne est passée de 1,57 milliards de $ (1,47 milliard d’€) en 2013 à un montant estimé de 2,64 milliards de $ (2,46 milliards d’€) en 2014. L’achat d’objets d’art sur internet représente désormais 4,8% (contre 2,4% en 2013) de la valeur estimée du marché mondial de l’art (55,2 milliards de $ / 51,5 milliards d’€). Si ce rythme de croissance se maintient, le volume du marché de l’art en ligne devrait atteindre 6,3 milliards de $ (5,9 milliards d’€) en 2019. Les comportements et les motivations face à l’achat d’art en ligne évoluent également. Près de la moitié des sondés (49%) déclare avoir acheté des œuvres d’art en ligne au cours des 12 derniers mois (contre 38% en 2014). Cette progression s’explique notamment par les bénéfices qu’offre le web pour ce type d’achats : 80% des personnes interrogées apprécient, en effet, la facilité pour rechercher des objets d’art, 71% mentionnent la découverte de nouvelles œuvres et de nouveaux artistes et 67% citent la simplicité avec laquelle il est possible d’acheter et d’enchérir. Suivent la diversité de l’offre (66%), les prix moins élevés (46%) et enfin le caractère moins intimidant comparé aux galeries ou maisons de vente aux enchères traditionnelles (45%). Des avantages qui permettent de démocratiser cette passion pour la rendre accessible à un plus large public – une évolution pleine de promesses pour l’ensemble de l’industrie. Concernant les prescripteurs, les médias sociaux émergent dans le processus d’achat d’art. 24% des personnes interrogées affirment que le contenu diffusé via les réseaux sociaux a pesé dans leurs décisions d’achat d’objets d’art. Les informations postées par les musées, galeries et ateliers d’artistes exercent une influence de premier ordre sur les acheteurs, suivies de près par les collectionneurs, les observateurs du marché de l’art et les conservateurs. Cela confirme qu’aucun canal n’exerce une influence dominante, mais que celle-ci se partage équitablement entre les différentes sources d’informations. Les transactions en ligne sont toujours majoritairement opérées dans les segments de prix inférieurs, 41% des sondés affirmant avoir payé un prix moyen inférieur à 1 000 £ (1 400 €). Il est par ailleurs intéressant de constater qu’un nombre croissant de sondés cite le retour sur investissement comme l’une des principales motivations d’achat. L’art est plus que jamais considéré comme un actif financier à fort potentiel. Une tendance qui pourrait alimenter le succès des plateformes de vente en ligne.

Si vous désirez en savoir plus, téléchargez l’intégralité du rapport Hiscox du marché de l’art en ligne 2015 ici

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >