Comment lutter contre la Google dépendance ?

Comment lutter contre la Google dépendance ?

16 avril 2015
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

En un peu plus de 15 années d’existence, Google s’est imposé dans nos vies, au quotidien, comme un réflexe. C’est sans doute la première fois dans l’histoire, qu’une marque, un service, parvient à s’imposer à ce point dans l’esprit des consommateurs jusqu’à devenir une évidence, un réflexe presque conditionné, automatique, et intuitif. Avec 90% de parts de marché dans le monde et 95% en France, Google est de loin le moteur de recherche le plus largement utilisé, avec de nombreux services et outils développés au fil du temps: Gmail, Android, Google+, Drive, Google Earth, Google Map, Google Docs, … Mis à part, le succès très mitigé de Google + dans la catégorie Social Media, tous ces lancements de services sont encore de grands succès.

Au-delà, Google est même devenu un état d’esprit, une façon de penser que l’entreprise revendique fièrement à travers sa marque employeur. Cette Google attitude donne envie à des milliers de stagiaires et développeurs à travers le monde de rejoindre le Google Campus au cœur de la Sillicon Valley. Auprès de ses usagers, s’est créé un automatisme, un verbe : si vous ne savez pas répondre à une question, just google it comme le disent les Américains. Cette googlisation de la société touche tous les pays et les corps de métier. Mais surtout le marketing. Chaque entreprise doit maintenant penser à son référencement afin d’avoir une bonne visibilité « online ». Si bien que le marketing digital passe avant tout par la plateforme de publicité Google Adwords. En effet, 50% à 60% du budget marketing web est utilisé en moyenne dans le SEM (Search Engine Marketing) ou dans le SEO (Search Engine Optimization)*.Ces techniques permettent d’améliorer leur « reach organic » (audience sur des posts blog ou20150415_110637 réseaux sociaux) et de bénéficier de publicité en ligne pour optimiser leur classement dans les résultats de recherche. Mais certains entrepreneurs français et dirigeants n’ont pas envie de confier tout leur budget communication au géant américain. Pour éviter la Google dépendance, ils recherchent d’autres moyens de communication plus efficaces ou plus économiques. Ces marketeurs s’étaient réunis au salon du emarketing pour identifier les leviers possibles afin de lutter contre ce monopole.

Google se lance dans tous les secteurs, et même l’assurance !

Google a réussi à se démarquer de ses concurrents par son innovation incessante et ses énormes investissements en R&D afin de rester toujours à la pointe. Ils ont ainsi sorti les Google Glass, se lancent dans la robotique, et s’apprêtent à sortir la première voiture connectée. Le moteur de recherche innove aussi dans le domaine de la santé. Il souhaite se développer dans le secteur des nanotechnologies et se lance dans les conseils en médecine en fonction des symptômes des usagers qui deviennent de véritables patients. Google est également très présent dans le domaine de l’art, avec son Google Cultural Institute. Il permet de découvrir des collections de musées et de faire la promotion d’artistes locaux via notamment son outil Google Apps présentant des œuvres de street art. 20150204_135541Enfin, entre autres secteurs (notamment le retail), Google s’est également développé dans le secteur de l’assurance. Après une tentative avortée en France, le moteur de recherche lance son comparateur d’assurances aux Etats-Unis. Il souhaiterait peut-être in fine proposer ses propres solutions d’assurance ! A force de vouloir toucher à tout, le géant se perd peut-être dans des secteurs où il n’est pas expert. C’est pourquoi il est temps de s’affranchir de Google et de penser à des solutions marketing autre que le « ranking » pour pouvoir percer. Car Google est peut-être votre ami, mais il est également celui de votre concurrent. Et vous pourrez peut-être un jour vous retrouver en concurrence directe avec Google s’il s’attaque à votre secteur !

Les nouveaux leviers d’acquisition autres que Google Adwords

- Le développement d’applications mobiles

Le mobile n’est qu’un écran supplémentaire mais il doit être au centre de la stratégie car les mobinautes sont de plus en plus connectés et prêts à acheter. C’est pourquoi il est important d’avoir un site marchand optimisé pour le mobile ou mieux, une application mobile dédiée à votre business. Vous pouvez ensuite promouvoir votre app sur les différents stores pour obtenir plus de téléchargements. A savoir que le CPI (Cost per install) de l’application augmente mais reste moins cher qu’un CPC (Cost per Click) sur Adwords.*

- L'affiliation

Cette technique marketing permet à un webmarchand de diffuser son catalogue de produits sur des sites web affiliés. Cette coopération entre le marchand et l’éditeur du site est très répandue notamment avec l’installation de widgets (outil interactif présent sur une page web, comme par exemple un fil Twitter) sur des blogs par exemple.

- Fidélisation client et CRM

Avant de gagner de nouveaux clients, il faut avant tout s’assurer de fidéliser nos clients existants. Pour cela, le CRM (Customer Relationship Management) et l’emailing personnalisé font partie des outils clés pour maintenir une relation privilégiée afin d’avoir leurs retours et de leur proposer des promotions. Grâce à la data, on peut maintenant alimenter la stratégie de fidélisation en temps réel. En maintenant cette relation, on peut maintenir sa réputation grâce à un bouche à oreille positif offline et sur les réseaux sociaux.

- Content Marketing

Pour faire parler de vous, le mieux est de mettre en place une plateforme où vous pouvez partager du contenu de marque. Mais celui-ci doit apporter quelque chose à vos lecteurs, il ne peut pas être uniquement un message promotionnel. Plus votre contenu sera riche et intéressant, plus vous allez générer du trafic sur votre site ou blog.

- Web to store

Le marketing traditionnel évolue de plus en plus vers le marketing digital, mais il n’est pas mort. Bon nombre de clients souhaitent acheter en ligne mais aussi avoir accès à des boutiques afin de voir les produits. Google l’a bien compris, c’est pourquoi il a ouvert son Google Store à Londres, tout comme Spartoo, le géant de la chaussure qui vient d’inaugurer son premier magasin dans sa ville d’origine Grenoble. Il est donc important d’organiser des événements réels ou de participer à des salons afin de faire la démonstration de vos produits et services. Autre solution tendance, la création de boutiques éphémères est également un moyen de montrer vos produits et de créer le buzz. De nombreux autres leviers existent donc pour diversifier votre acquisition de trafic online et offline autre que Google. Vous ne pourrez pas complètement vous affranchir du moteur de recherche, mais vous aurez des moyens alternatifs de pour vous mettre en avant et éviter la bataille effrénée du SEO et du SEM. La réussite ultime sera de l’augmentation de votre trafic : vous aurez réussi à créer un réflexe chez les usagers qui ne passeront plus par le moteur de recherche pour se connecter à votre plateforme. Citons le succès de, Airbnb, qui malgré un référencement faible s’est imposé comme le leader de l’hébergement entre particuliers grâce à un formidable bouche à oreille numérique. * Chiffres cités lors de la conférence au salon emarketing 2015 : « Les nouveaux leviers pour éviter la Google dépendance »      

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >