#MyBossIsAGirl : Kenza Hachimi, co-fondatrice de Kitchen Trotter : une startup pleine de saveurs

#MyBossIsAGirl : Kenza Hachimi, co-fondatrice de Kitchen Trotter : une startup pleine de saveurs

9 mars 2016
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Tout d’abord, racontez-nous votre parcours de femme entrepreneure.

Après une première expérience en entreprise, avec mes 2 associés, nous nous sommes vite rendu compte que nous cherchions plus de challenges et d’accomplissements pour nos vies professionnelles. C’est tout naturellement que nous nous sommes orientés vers l’entrepreneuriat. A cette époque, entreprendre au féminin ne nous paraissait pas être un sujet. C’est par la suite que nous nous sommes rendus compte, assez rapidement, que le monde de l’entrepreneuriat était un monde plutôt masculin. Il y a de plus en plus de femmes entrepreneures maintenant, heureusement !

Kenza Hachimi Kitchen Trotter

 

Quel est le concept de Kitchen Trotter ? Comment est née l’idée ?

L’idée est née de nos passions : la cuisine et le voyage, que nous voulions partager avec le plus grand nombre ! A chaque retour de voyage, nous adorons partager nos découvertes gourmandes avec nos proches. Quoi de mieux que de leur cuisiner thaïlandais, marocain ou antillais à la maison ? Mais pour le faire, nous étions souvent confrontés à 2 difficultés : trouver la recette la plus authentique, et surtout, trouver les bons ingrédients typiques.

Nous avons donc décidé de créer une expérience autour de la cuisine du monde, pour découvrir ou redécouvrir des plats venus des quatre coins du globe. Comment ? Avec un kit de cuisine mensuel, dans lequel nous réunissons les meilleures recettes d’un pays, pour réaliser un menu authentique pour 4 à 6 personnes. Et pour pouvoir les réaliser, vous y retrouvez les bons ingrédients difficiles à dénicher.

Comment avez-vous trouvé votre associée ?

Sur les bancs de l’école ! Aicha et moi étions toutes les 2 à l’ESSEC, où nous nous sommes rencontrées bien avant le début de notre aventure entrepreneuriale. Et avec Pierre, nous nous sommes rencontrés à l’occasion d’un voyage entre amis, à Copenhague. C’était un signe !

Quelles sont vos perspectives d’évolution ? Vos objectifs pour la startup ?

Notre principal objectif est de devenir LA référence de la cuisine du monde. Notre jeune startup a fait du chemin depuis ses débuts. Au delà de notre activité e-commerce par abonnement, nous avons aussi développé une gamme spécifique au retail, distribuée dans des enseignes telles que la Grande Epicerie. Nous livrons aussi en Suisse, Belgique et Luxembourg, et bientôt au Royaume Uni !

Quelles sont vos principaux obstacles ? Vos principales peurs ?

On est souvent confrontés à des difficultés dans un parcours entrepreneurial. Mais la force de l’entrepreneur est de ne pas se laisser abattre, de toujours croire en son idée, et d’aller de l’avant.

La femme dans l’entrepreneuriat, vous en pensez quoi ?

Pour moi, il nous faut plus de femmes entrepreneures ! Nous sommes capables de performer aussi bien que des hommes. L’entrepreneuriat demande beaucoup d’investissement et prend du temps. L’entourage personnel doit être là pour aider les femmes à réaliser leurs rêves ! J’ai la chance d’avoir un conjoint qui m’encourage au quotidien, et un petit garçon formidable.

Que pensez-vous de la thématique de cette nouvelle édition de la Journée de la femme digitale “Meet the future” ?

Je pense que la thématique est dans l’ère du temps. Les usages changent au quotidien, et de vrais changements s’opèrent, dans la vie de tous les jours, mais aussi dans le fonctionnement des entreprises. Et la femme y joue déjà un grand rôle, et en aura un plus grand à jouer.

 

Selon vous, qu’est-ce que les femmes dirigeantes/entrepreneures font mieux que les hommes ?

Au risque de tomber dans les clichés, les femmes ont une sensibilité différente, en l’occurrence dans l’approche au produit, à l’expérience. Chez Kitchen Trotter, 70% de notre équipe est féminine, et la répartition est la même pour nos clients. Il est plus facile et naturel de parler à une communauté très féminine quand on est une femme :)

Comment arrivez – vous à concilier votre vie de mère et votre vie de femme entrepreneur ?

L’organisation est clé ! Il faut pouvoir aménager son temps de façon à pouvoir partager des moments privilégiés avec ses enfants et son conjoint, surtout en semaine. Je me remets ensuite à travailler depuis chez moi, une fois mon fils couché.

Merci Kenza pour ce témoignage.

Le maitre mot de l’entrepreneure maman, c’est donc passion et coordination ! Hiscox vous donne rendez-vous demain pour la Journée de la 4ème édition de la Journée de la Femme digitale et une nouvelle interview de My Boss Is A Girl !

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >