Blog post 27 04 resilience informatique

Résilience informatique, les solutions pour une entreprise réactive

Publié le 02/05/2023 16:33 | Mis à jour le 04/05/2023 16:12
Par:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Besoin de plus de conseils ? Envie de nous faire part de votre expérience, nous serons ravis de publier votre témoignage ! Contactez-nous : [email protected]

Digitaliser son entreprise c'est bien, savoir se protéger des risques qui en découlent c'est mieux. Les outils informatiques sont désormais indispensables au développement de votre activité, cependant, vous n'êtes jamais à l'abri d'une panne ou d'une perte de données. Ce type de problème peut avoir de graves conséquences sur votre entreprise, c'est pourquoi il faut faire preuve de résilience, notamment sur l'aspect informatique.

La résilience informatique est un concept qui a gagné en popularité ces dernières années, mais qu'est-ce que cela signifie réellement ? Quels sont les avantages et les défis liés à la mise en place d'une stratégie de résilience informatique ? Dans cet article, nous allons voir comment développer la résilience de son entreprise pour se préparer face à des événements imprévus et tirer le meilleur parti des investissements en matière de technologie.

Qu'est-ce qu'un plan de résilience informatique ?

Protection des données, reprise d'activité, processus de prises de décision, synchronisation... un plan de résilience informatique regorge de notions que vous ne maîtrisez peut-être pas très bien. Revenons d'abord à la définition de la résilience afin de bien comprendre le concept et voir comment l'appliquer au domaine des technologies.

Résilience des systèmes informatiques : définition

Faire preuve de résilience : c'est quoi ?

La résilience correspond à l'aptitude d'une personne ou d'une organisation à surmonter des évènements imprévus et sources de préjudices afin de retrouver son équilibre et de reprendre le cours de ses activités normalement.

Cette notion de reprise d'activité est un élément essentiel de la résilience et nécessite de prendre des mesures. Des mesures de protection dans un premier temps pour anticiper et éviter les imprévus au maximum. Puis, des solutions à mettre en place pendant et après la crise afin de limiter les dégâts et de reprendre son activité au plus vite.

Que cela implique-t-il pour l'informatique ?

La résilience informatique fait référence à la capacité d'un système informatique à réduire au maximum les conséquences des incidents, pannes, cyberattaques, etc. Cela passe par la mise en place d'une série de mesures et processus qui doivent être établis en amont afin de maximiser leur efficacité en cas de problème.

Ces mesures visent notamment la protection des données, le rétablissement des systèmes, la disponibilité des sauvegardes dans le Cloud... autant de solutions pour répondre aux divers risques qui pèsent sur les entreprises.

Les risques qui pèsent sur les données des entreprises

Une entreprise doit impérativement comprendre les enjeux de résilience informatique car les risques sont nombreux et ils peuvent engendrer de graves conséquences financières en cas d'incident. Plusieurs types de risques sont à prévoir :

  • Panne informatique : un équipement ou un service en ligne est temporairement perturbé ou définitivement hors service.

Imaginez que votre ordinateur cesse de fonctionner de manière soudaine. Vous n'aviez pas effectué de sauvegarde de vos données sur une plateforme de stockage cloud ni sur un disque dur externe. Premier problème qui se pose, surtout s'il était votre outil de travail principal : vous ne pouvez plus exercer votre activité. Vous êtes contraint d'aller acheter un nouvel ordinateur au plus vite afin de minimiser le temps d'arrêt de votre activité.

Très vite vient un second problème : vous avez perdu l'ensemble des documents enregistrés sur votre ordinateur (documents administratifs de votre entreprise, contacts de vos clients, devis, factures, etc.). Il vous est donc difficile de poursuivre votre travail dans les mêmes conditions qu'avant.

Si vous disposez d'une trésorerie suffisante pour acheter un nouvel ordinateur, vous pourrez très vite reprendre votre activité et ainsi éviter une trop grande perte de chiffre d'affaires. Cependant, retrouver toutes les données que vous avez perdues prendra beaucoup de temps et impactera votre organisation et certainement votre motivation.

  • Attaque informatique : les virus et logiciels malveillants ne touchent pas que les grandes structures. Cliquer sur un mail de phishing ou télécharger un fichier contaminé peut mettre votre entreprise en danger.

Une attaque informatique peut complètement neutraliser votre système informatique et même faire fuiter les données que vous stockiez sur vos appareils. Au-delà des problèmes d'interruption de services que nous avons cités plus haut, les attaques informatiques peuvent avoir des conséquences désastreuses sur une entreprise.

En cas d'attaque qui neutraliserait une partie ou l'ensemble de votre système informatique, vous devrez certainement faire appel à un informaticien pour débloquer la situation. De plus, les attaques au ransomware sont de plus en plus populaires. Le cybercriminel vous demandera une rançon en échange de la récupération de vos données et du rétablissement de vos appareils.

Ce type de problème de cybersécurité est très coûteux, mais il vous expose également à la fuite des données. En cas d'incident majeur, des données confidentielles de votre entreprise et même des données personnelles que vous auriez collectées auprès de vos clients peuvent être volées. Si cela leur porte préjudice, votre responsabilité pourrait être engagée. Pour en savoir plus sur les obligations qui vous incombent en matière de protection des données, consultez notre article sur la mise en conformité RGPD des TPE et PME.

Ces risques se font de plus en plus menaçants au vu de l'utilisation accrue des nouvelles technologies et de l'explosion du télétravail. Aujourd'hui, quasiment tout est informatisé, un seul problème engendre bien plus de conséquences qu'avant. C'est pourquoi il faut appliquer les bonnes méthodes et développer une infrastructure informatique résiliente.

Garantir la résilience de son architecture informatique

Les mesures à prendre pour accroître sa capacité de résilience

La résilience informatique se base sur 3 piliers :

  • La sécurité informatique globale
  • La maintenance et la gestion des systèmes d’information
  • La formation et la sensibilisation du personnel aux enjeux de cybersécurité

Il est essentiel de prendre des mesures adaptées sur ces trois aspects. Pour ce faire, il faut commencer par évaluer son infrastructure actuelle. Si vous décelez des vulnérabilités, faites les changements nécessaires. Cela peut concerner l'hébergement de votre système : vous vous tournez vers une solution plus sécurisée. Pensez également à la sauvegarde pour éviter les pertes de données. La règle du 3-2-1 qui préconise d'effectuer des sauvegardes sur trois médiums différents est un bon début.

Par ailleurs, la cybersécurité de votre entreprise ne doit pas être prise à la légère. Il existe de nombreuses solutions efficaces de protection : pare-feu, antivirus, téléphonie IP. Renseignez-vous pour trouver les plus adaptées, en fonction de la taille de votre entreprise, de ses besoins et surtout des risques auxquels elle est exposée. Vous pouvez notamment faire appel à un expert en sécurité informatique qui saura vous guider et qui interviendra également auprès de vos collaborateurs pour d'éventuelles formations.

Soumettre les processus à des tests

Une fois que vous avez mis en place des outils de cybersécurité adaptés, il est temps de tester les processus de votre entreprise. En effet, les solutions préventives ne suffisent pas à rendre une entreprise résiliente, elle doit également savoir comment réagir en cas d'incident et trouver la meilleure issue possible en un temps minimum.

Il est donc important d'établir des protocoles et des mesures de secours à mettre en œuvre le cas échéant. Une fois cela fait, mettez ces solutions à l'épreuve dans des exercices. Retravaillez-les en permanence de manière à les rendre les plus fluides possibles. Une entreprise résiliente est une entreprise qui est agile et rapide face aux situations de crise.

Les avantages d'une infrastructure informatique résiliente

Garantir la haute disponibilité de vos ressources informatiques améliorera grandement vos conditions de travail. La résilience vous apporte en premier lieu un avantage économique. En effet, vous diminuerez vos coûts de gestion car vous réduisez les probabilités de devoir remplacer des appareils ou de payer un informaticien pour régler les problèmes. De plus, vous minimisez les pannes imprévues et les temps d'arrêt d'activité qui représentent un véritable manque à gagner pour votre entreprise.

Développer la résilience informatique vous permet d'être plus compétitifs sur le marché. Si un incident touche une zone large, vous serez parmi les premiers à rétablir le fonctionnement de vos services. Par ailleurs, la construction de la résilience permet de faire évoluer l'entreprise dans sa globalité. Elle vous pousse à mener une réflexion sur votre organisation et vos processus.

Enfin, une infrastructure informatique résiliente vous permet de travailler plus sereinement. Vous savez qu'en cas de problème, votre entreprise est préparée et saura faire face aux répercussions directes.

Que fait Hiscox ?

Vous avez désormais toutes les clés en mains pour comprendre les enjeux et l'importance de la résilience informatique au sein de votre entreprise. Il est désormais temps de prendre les mesures de cybersécurité nécessaires à la protection de vos équipements et d'établir les protocoles à suivre en cas de panne ou d'attaque.

Pour compléter ces solutions et travailler plus sereinement, il est judicieux de souscrire des assurances adaptées à votre activité. Par exemple, l'assurance Cyberclear d'Hiscox vous couvre contre les cyberincidents. Cette solution complète propose notamment la protection de votre parc informatique et prend en charge les frais d'avocats en cas de litige avec un tiers suite à une fuite de données. Il vous est possible de souscrire à cette assurance seule ou de l'ajouter en option à votre contrat Responsabilité Civile Professionnelle.