Entrepreneur : 5 conseils de Xavier Herman pour réussir votre transformation digitale

Entrepreneur : 5 conseils de Xavier Herman pour réussir votre transformation digitale

9 janvier 2018
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

Engager sa transformation digitale c’est accepter que le numérique a un impact déterminant sur la manière de communiquer et d’acheter. Dès lors, L’entreprise doit s’adapter aux nouvelles attentes de ses consommateurs. Un véritable enjeu, mais un changement indispensable pour ne pas perdre ses clients et pour en conquérir de nouveaux. Xavier Herman, expert en transformation digitale (external link) partage avec vous ses 5 conseils pour réussir sa transformation digitale.

1- Appropriez-vous les véritables enjeux de la transformation digitale

La transformation digitale est avant tout un enjeu de marketing et de commerce, et non pas de technologie.  Et c’est là sa particularité. En effet, ne pas savoir coder, administrer un serveur ou expliquer techniquement comment fonctionne la blockchain n’est en aucun cas un frein à la mise en place d’un projet de transformation digitale.

Les grands acteurs de l’économie digitale (Google, Facebook, Amazon, Apple, Netflix, Airbnb, Uber, etc..) et des centaines de milliers d’autres startups ont imposé des nouvelles normes dans la relation client.

La personnalisation, le choix, le prix, la transparence (et plus généralement sur tout ce que l’on appelle « l’expérience client »)... ont évolués. Et c’est dans ces aspects là que se situent les menaces et les opportunités offertes par le digital pour les entreprises.

2- Challengez votre organisation et vos pratiques RH

La montée en puissance des générations « digital natives » dans l’entreprise amène une autre dimension à la transformation digitale. Laquelle ? celle de la nécessaire transformation de l’organisation du travail !

Le sujet est vaste et parfois complexe. Gardez toujours en tête que votre organisation devra vous permettre une plus grande flexibilité, ainsi que plus de réactivité et de culture du client.

Pour ce qui est de la culture digitale, allez à la source. Recrutez des jeunes, apprentis et stagiaires, fixez-leur des objectifs précis mais laissez-leur plus d’autonomie quant à la manière d’y parvenir et aux outils utilisés.

3- Imposez l’évolution vers plus de culture digitale

C’est un fait : la culture digitale ne s’imposera pas d’elle-même. Vous devrez l’encourager constamment auprès de vos collaborateurs. Et pour cela, rien de mieux que d’éveiller leur curiosité pour un projet de transformation digitale.

Chaque entreprise étant unique, il est essentiel que chacun des dirigeants et des collaborateurs clés dans l’entreprise puisse contribuer à cette transformation. C’est le partage d’une vision commune et co-construite qui sera le garant du succès. Mais cette vision devra être nourrie de culture digitale et d’une compréhension des enjeux.

Mais alors, concrètement, comment faire ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez par exemple organiser une « session de formation » interne (comptez environ 2 heures).

La première heure, visionnez tous ensemble cette intervention de Joël de Rosnay (external link) sur l’entreprise du futur. Et la deuxième heure ouvrez le débat autour d’un repas ou d’un verre sur ce que chacun en retient.

Vous pouvez aussi organiser des séminaires, comme le font déjà certaines entreprises, et inviter des intervenants extérieurs. Ou encore, si vous en avez la possibilité (et les moyens) organisez des voyages d’immersion dans la Silicon Valley ou lors de grands salons du digital et de l’innovation technologiques (CES, IFA, MWC).

On a déjà vu également des entreprises proposer des séances d’initiation au code à leur COMEX dans le but de les intéresser au sujet et de les décomplexer face à la technologie !

Les solutions sont nombreuses ! Favorisez également les rencontres avec des acteurs de l’économie digitale dans votre région (les CCI  peuvent vous aider à les identifier), prévoyez des déplacements « immersifs » dans des événements, des salons, des formations, des conférences, des clubs ou des think tanks.

Grâce à ces moments de partage, vous pourrez évaluer le niveau d’intérêt et de connaissance des uns et des autres. Cela vous permettra par la suite de préparer un programme de mise à niveau sur la culture digitale.

Enfin, pensez à vous abonner à des newsletters comme Frenchweb, le journal du net, ou l’Usine digitale qui sont gratuites, pertinentes et très intéressantes !

4- Etablissez une stratégie et un plan opérationnel de digitalisation

Suite à ces échanges, vous pourrez, par la suite, programmer des ateliers de réflexion stratégique. (N’hésitez pas d’ailleurs à y inviter des clients ou des prospects de confiance).

Vous pourrez alors, dans un premier temps, dresser un état des lieux du niveau de maturité digitale de votre entreprise. Attribuez-vous une note sans être complaisant. C’est cette note qui vous servira d’indice pour suivre l’évolution de votre maturité digitale.

Il existe d’ailleurs des outils (gratuits) qui peuvent vous aider à établir un diagnostic de maturité digitale. Comme par exemple ce questionnaireEvalNumPME sur le site de la CPME, qui vous évalue en seulement 14 questions. J’ai d’ailleurs également développé ma propre méthode. (external link)

Avec ce premier diagnostic, identifiez les principales menaces et les opportunités pour votre entreprise. Puis pour chacune d’elles, envisagez un projet, sans considération de coût ou de faisabilité. Interrogez vos clients sur l‘intérêt qu’ils portent à vos projets.

Et ensuite ?

Sélectionnez 2 projets prioritaires et faites-les estimer en termes de faisabilité et d’investissement. Evitez les dépenses IT dispendieuses et privilégiez les solutions SaaS (software as a service) pour utiliser librement un service en ligne. Aucun des 2 projets n’est admissible (trop complexe, trop cher, trop long) ? Recommencez l’exercice !

Au final, vous devez aboutir au lancement de 1 ou 2 projets maximum pour débuter votre transformation digitale. Une fois ces projets décidés et leur financement validé, communiquez en interne pour que chacun en ait connaissance. Il est important que chaque employé ait conscience de leurs enjeux stratégiques pour l’entreprise.

5- Ne faites pas cavalier seul

Se lancer dans la transformation digitale n’est pas un effort anodin, et encore moins un effort éphémère.

Beaucoup de projets n’aboutissent pas par manque de temps, par désintérêt progressif face à la complexité du sujet, par manque de compétences internes ou par simple résistance au changement de l’organisation. Alors anticipez ces risques d’échec.

Faites-vous accompagner au moins un temps par quelqu’un qui portera le projet, pourra clarifier des notions floues dans l’esprit de vos collaborateurs et saura relancer la motivation quand elle sera bousculée.

Entrepreneurs, dirigeants d’entreprise, vous avez maintenant toutes les clés en main pour vous lancer dans la transformation digitale de votre entreprise. N’oubliez pas d’échanger avec vos collaborateurs et de les impliquer dans la démarche. Et n’hésitez pas à faire appel à des experts pour vous accompagner de votre projet ! Merci à Xavier Herman pour ses bons conseils !

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >