Les Français ne croient plus en l’avenir. Comment les entreprises pourraient changer la donne ?

Les Français ne croient plus en l’avenir. Comment les entreprises pourraient changer la donne ?

8 janvier 2016
By:
La rédaction
View bio
La rédaction

Depuis 2014, les équipes Hiscox alimentent ce blog en vue de fournir aux entrepreneurs en herbe comme les confirmés. Pour nous être assureur c’est avant tout vous conseiller à chaque étape de la vie de votre entreprise. Pour vous accompagner et vous aider à faire les bons choix pour éviter de mettre en danger votre entreprise. Actualité, inspiration, conseils, fiches pratiques… Nos contenus variés ont pour objectif d’adresser vos questionnements du quotidien. Parce que chez Hiscox on pense à tout et surtout à vous.

L’Argus de la Presse présentait lors d’une conférence sa nouvelle étude sur le niveau de confiance que les Français accordent à la société. Nous y avons participé et vous révélons les principaux enseignements. Au moins 81% des interrogés affirment ne pas avoir confiance en l’avenir à cause de la situation économique et sociale en France.
Mais quels sont les éléments clés qui pourraient inverser cette tendance ? Les entreprises peuvent-elles jouer un rôle dans cette relation de confiance ?

Les entreprises comme acteurs du changement ?

Sur qui comptent les Français pour retrouver la confiance perdue ?

Les entreprises arrivent en troisième position (21%) sur la liste des acteurs privilégiés pour résoudre ces problèmes. Presque deux fois plus que l’Etat !

Argus press1

De même, 84% des répondants pensent que les entreprises et les marques, doivent dépasser leur rôle commercial pour jouer un rôle à la fois social et environnemental. Ainsi, les entreprises apparaissent clairement comme une des solutions pour améliorer ce manque de confiance.

Argus presse

Le « tout business » ne répond plus aux attentes

 

Néanmoins, même si une marge de manœuvre pour regagner la confiance des Français existe pour les entreprises, l’étude souligne de nouvelles attentes de la part des consommateurs.

  • D’une part, les répondants souhaitent que l’entreprise adopte une nouvelle posture dans la relation qu’elle entretient avec ses propres clients. Ils affirment, par exemple, que l’entreprise doit être à l’écoute de ses consommateurs, transparente sur son fonctionnement et proposer un échange d’égal à égal.

 

  • D’autre part, les Français semblent attacher une importance considérable à la relation qu’ils entretiennent avec leur entourage mais également avec les autres consommateurs. En effet, une marque recommandée par des personnes désintéressées constitue un facteur de confiance pour 58% d’entre eux. D’où l’importance des avis postés sur les réseaux sociaux.

 

Réinventer la relation de confiance

Pour l’entreprise, la baisse de confiance n’est pas forcément synonyme de sanction mais doit ouvrir la voie à de nouveaux axes de communication.

Construire une relation basée sur la réciprocité, l’humanisation des liens l’intégration des échanges entre les clients et leur écosystème, la participation des consommateurs apparaît comme primordial.

Une redéfinition des règles pour une expérience client améliorée ou des rencontres basées sur l’échange de liens plus « sociaux » que business.

Une attitude qui pourrait alors considérablement améliorer l’image de l’entreprise. Une image qui selon l’étude de l’Argus de la presse, génère… De la confiance ! 87% des Français font confiance à un produit commercialisé par une marque reconnue pour ses liens avec les consommateurs. Un chiffre qui devrait à nouveau faire tendre vers l’optimisme.

Vous êtes client Hiscox ou vous souhaitez le devenir ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?

Venez découvrir votre espace dédié >