NOUVEAU : rapport du marché de l'art en ligne 2020

31 juillet 2020
By:
Mélanie
Mélanie

Hiscox vous dévoile l’édition 2020 de son rapport sur le marché de l’art en ligne.

« L'année dernière, le marché en ligne a connu la croissance la plus modérée depuis 8 ans, passant sous la barre symbolique des 5%. Cela s’explique principalement par un contexte plus général de ralentissement de l'économie mondiale de l'Art.

Fin 2019, le marché de l’Art en ligne semblait ainsi avoir atteint une certaine maturité et trouvé sa place dans cette économie, les transactions numériques représentant début 2020 moins de 10 % du marché de l’Art.

Cependant, la Covid-19 semble rebattre les cartes et pourrait agir comme un catalyseur, donnant à la fois un nouvel élan et un nouveau souffle à la vente en ligne. Nous sommes impatients de voir comment le marché va évoluer dans les prochains mois et les années à venir ».

Julie Hugues, Responsable Marché Art et Clientèle Privée Hiscox

Le marché de l’art et des objets de collection en ligne a connu une croissance modérée de 4% en 2019, mais cette situation pourrait rapidement évoluer car le monde de l’art est contraint de commercer davantage en ligne. 

L'an dernier, les ventes du marché de l'art en ligne ont atteint environ 4,82 milliards $, soit une augmentation de 4% par rapport aux 4,64 $ enregistrés en 2018. Depuis 2015, nous observons un déclin régulier des taux de croissance de marché, qui, pour les ventes en ligne, est passé  de 24,1% en 2015 à 9,8% en 2018

Le déclin de croissance s’explique par plusieurs facteurs :

  • Une baisse de valeur de 20% de leurs ventes aux enchères. Les données du Rapport Art Basel 2020 dressent le même tableau, en estimant que les ventes mondiales d'art ont chuté de 5% sur la même période.
  • Une réticience tenace d’une grande partie des acteurs du commerce de l'art à entrer réellement dans l’univers du numérique et à saisir les possibilités qu’il a à offrir, ce qui a contribué à la faiblesse de la croissance globale des ventes en ligne l’an dernier. 

Les chiffres clés du rapport 2020 :

  • Les ventes en ligne stagnent, mais 2020 pourrait être une année charnière : Les ventes d'art et d'objets de collection en ligne ont généré un montant estimé à 4,82 milliards de dollars (4,29 milliards d’euros) en 2019, soit une hausse de 4 % par rapport à 2018. La croissance du marché de l’Art en ligne n'a cessé de diminuer ces dernières années, passant de 24 % en 2015 à 12,5 % en 2017, puis à 4 % en 2019. 
  • Croissance rapide des objets de collection divers : l’année passée, les beaux-arts ont représenté 32 % des ventes en ligne, loin devant les montres et les bijoux (23 %), les arts décoratifs (12 %) et les meubles (8 %). Les autres objets de collection tels que les timbres et les souvenirs représentent désormais 25 % de l'ensemble des ventes. Une tendance qui devrait s’accroître avec la volonté des sociétés de ventes aux enchères traditionnelles d’attirer les jeunes collectionneurs.
  • L'impact du Covid-19 a accéléré les ventes en ligne : les ventes aux enchères en ligne de Christie's, Sotheby's et Phillips ont généré 370 millions de dollars (329,3 millions d’euros) au cours du premier semestre 2020, soit 436 % de plus que pour la même période en 2019. Les ventes en ligne ont représenté 28,3 % du total des ventes de ces trois acteurs au cours du premier semestre 2020, contre seulement 1,2 % en 2019.
  • Vers une digitalisation du marché de l’Art : malgré un ralentissement du marché mondial de l'art, 80 % des plateformes d'art en ligne prévoient une augmentation des ventes en ligne au cours des 12 prochains mois. 65 % d’entre elles ont déclaré s'attendre à ce que la pandémie ait un impact permanent et significatif sur le secteur.
  • Un marché appelé à se consolider sous 5 ans : 67 % des plateformes estiment que le marché de la vente en ligne sera dominé par une poignée d’acteurs mondiaux dans les cinq prochaines années. Quelque 63 % s'attendent à ce que les opérateurs du marché de l'Art existants, tels que les galeries, deviennent les principaux acteurs en ligne, tandis que 48 % s'attendent à ce qu'un outsider (start-up ou géant de la technologie) perturbe le marché.
  • Un marché segmenté : plus de la moitié (56 %) des plateformes d'art en ligne (contre 62 % en 2019) pensent que le marché de l'Art en ligne restera segmenté par spécialité, certaines plateformes dominant des segments spécifiques, tels que la photographie, les tirages, le mobilier ou le design.

Télécharger la 8ème édition du rapport du marché de l'art en ligne Hiscox.

Télécharger le communiqué de presse de lancement.

Vous êtes client Hiscox ?

Contactez nous gratuitement 
0800 60 20 16
Lundi - Vendredi 08:30 -19:00

[email protected]

Nous vous rappelons gratuitement

Je souhaite être rappelé par un conseiller

Si vous êtes client Hiscox via un de nos courtiers/partenaires, contactez-le directement

Vous êtes courtier ou partenaire ?